Violente éruption solaire du 29 mars en vidéo

X1 solar flare
Eruption solaire de classe X1 dans la région active 2017

La tache solaire AR 2017 est à l’origine d’une puissante éruption de classe X le 29 mars dernier. Une déferlante relativement modérée d’aurores polaires est attendue pour le 2 avril.

Ce samedi 29 mars, la région active à la surface du Soleil notée AR 2017 fut le théâtre, à 17 h 55 TU (soit 18 h 55 en France métropolitaine), d’une violente éruption. Classée X1, elle ne devrait pas affecter les activités terrestres car la tempête de particules qu’elle a soulevée n’était pas directement dirigée vers nous. Cependant, une vague d’aurores devrait déferler au cours de la journée du 2 avril, prés de 72 heures après l’événement, selon les prévisions.

Un puissant rayonnement ultraviolet fut émis instantanément lequel perturba brièvement les transmissions radio à travers la haute atmosphère terrestre. Les observations menées par les satellites SDO et Stereo ont révélé qu’une onde de choc a déferlé à plus de 4 800 km/s à la surface du Soleil.

Cycle d'activité solaire 23
Cycle d’activité solaire 23

Rappelons que, comme tous les 11 ans en moyenne, l’activité de notre étoile culmine avant de décroître progressivement. Cette éruption de classe X n’est certes pas la plus intense de ce cycle 24 mais juste un symptôme parmi d’autres de ses changements de régime. Dans son ensemble, l’actuel cycle apparait bien calme en comparaison avec les précédents (le pic d’activité du cycle 23 fut autour de 2000-2001) voire le plus faible depuis un siècle. Malgré tout, cela ne l’a pas empêché de générer des super-tempêtes solaires susceptibles de mettre à genoux l’économie mondiale (voir « Une puissante tempête solaire a épargné la Terre en 2012 »).

À présent, les spécialistes estiment qu’il y a 20 % de chances qu’une nouvelle éruption de classe X se produise et environ 55 % pour une plus modérée (classe M).

Crédit photo et vidéo : NASA/SDO.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2014 Xavier Demeersman
Tags from the story
, , , , ,
More from X. Demeersman

Le trou noir stellaire le plus massif connu

Dans la galaxie voisine M 33, située à environ 3 millions d’années-lumière...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *