TOP7 des étoiles les plus brillantes dans le ciel d’hiver

L’hiver est un saison très intéressante pour observer les étoiles qui nous entourent. Voici notre sélection des étoiles les plus brillantes dans le ciel d’hiver. Ces étoiles sont toutes situées dans la même partie du ciel, car elles représentent les sommets des deux principaux astérismes du ciel étoilé d’hiver : le Triangle d’hiver et l’Hexagone d’hiver.

Sirius

Sirius

Sirius est l’étoile la plus brillante dans le ciel nocturne d’hiver (magnitude apparente -1,49) et l’étoile principale de Cane Major. Elle est située à environ 8,6 années-lumière du système solaire, ce qui en fait l’une des étoiles les plus proches du Soleil.

Sirius est une étoile binaire : toute la lumière que nos yeux peuvent percevoir provient de l’élément principal du système, Sirius A. Son compagnon, Sirius B, est une faible naine blanche, ce qui reste d’une géante rouge dont l’effondrement semble s’être produit il y a environ 120 millions d’années. Sirius B est l’étoile dégénérée de ce type la plus proche du système solaire.

Capella

Capella

Capella est la sixième étoile la plus brillante du ciel nocturne, située dans la constellation du Cocher. C’est une étoile relativement proche du Soleil, située à seulement 43 années-lumière environ du système solaire. Elle est relativement facile à repérer : elle est situé au sommet de l’Hexagone d’hiver.

Étonnamment, Capella est un système stellaire quadruple, l’un des plus complexes et des plus étudiés de toute la voûte céleste, formé par deux paires de systèmes binaires. Le système principal est composé de deux étoiles géantes jaunes à un stade avancé de leur évolution. Le système secondaire est formé par deux étoiles rouges de la séquence principale, décidément plus faibles et moins massives que leurs homologues plus massives.

Rigel

Rigel

Rigel est une supergéante bleue située à environ 860 années-lumière du système solaire, dans la constellation d’Orion. Bien qu’elle soit classée comme Bêta Orionis, donc la deuxième étoile la plus brillante d’Orion, Rigel est généralement plus brillante que Bételgeuse. En raison de la variabilité à laquelle sont soumises les étoiles géantes de ce type, il peut arriver que Bételgeuse (Alpha Orionis) soit plus brillante en de rares occasions.

La tache blanche que nous voyons dans le ciel est en fait un système stellaire multiple composé d’au moins 4 étoiles (Rigel A, Ba, Bb, C), liées par l’attraction gravitationnelle mutuelle. L’élément principal de ce système est une étoile qui a une masse environ 20 fois supérieure à celle de notre Soleil. Le Rigel A est donc destiné à conclure son existence dans une explosion de supernova, laissant à sa place une étoile à neutrons ou un trou noir.

Procyon

Procyon

Procyon, un des sommets du Triangle d’hiver, est l’étoile la plus brillante de la constellation de la canne mineure, à environ 11,5 années-lumière du Soleil. C’est la huitième étoile la plus brillante dans le ciel nocturne hivernal, avec une magnitude apparente de +0,34.

Procyon est un système binaire dont certaines caractéristiques ressemblent beaucoup à celles de Sirius : en fait, Procyon est composé d’une étoile et d’une naine blanche. L’étoile principale, Procyon A, est toujours située dans la séquence principale, mais elle est proche (en termes astronomiques, on parle encore de quelques millions d’années !) d’entrer dans la phase des sous-géantes. Procyon B est une petite naine blanche en orbite autour de l’étoile principale.

Bételgeuse

Bételgeuse

Bételgeuse est l’une des plus grandes étoiles visibles à l’œil nu, la deuxième étoile la plus brillante de la constellation d’Orion. C’est une supergéante rouge, dans une phase très avancée de son existence et avec une masse comprise entre 10 et 20 masses solaires.

Les deux observations de Bételgeuse, effectuées en janvier et décembre 2019, grâce à l’instrument SPHERE du Very Large Telescope. Vous pouvez voir la diminution de la luminosité que l’étoile a subie.

Bien que les astronomes sachent que la magnitude de Bételgeuse varie périodiquement entre environ +0,3 et +1,2, durant l’hiver 2020, la luminosité de cette étoile a chuté de manière assez inattendue, à deux reprises. Beaucoup pensaient même que l’étoile était maintenant sur le point d’exploser dans une supernova spectaculaire. Les études les plus récentes, comme celle signée par le Dr Meredith Joyce de l’Université nationale australienne, semblent confirmer que le coupable de la première diminution de magnitude était un nuage de poussière passé juste devant l’étoile. Il semble également que la baisse de luminosité qui a suivi soit due aux pulsations auxquelles sont régulièrement soumises les étoiles géantes comme Bételgeuse.

Aldebaran

Aldebaran

Aldebaran est une étoile orange située dans la constellation du Taureau, très facile à repérer près de l’amas ouvert des Hyades et située à environ 65 années-lumière de nous.

Aldebaran est une étoile géante qui a épuisé l’hydrogène de son noyau et qui possède au moins une planète, appelée Aldebaran b. C’est une géante gazeuse qui a environ 6 fois la masse de Jupiter. Lorsque Aldebaran était dans sa phase de séquence principale, ce système planétaire était situé en plein dans la zone habitable de l’étoile.

Pollux

Pollux

Pollux est une étoile géante jaune-orange située à 34 années-lumière, la compagne de Castor dans la constellation des Gémeaux. Elle est à un stade plus avancé que notre Soleil, et on pense qu’elle a évolué à partir d’une étoile bleue-blanche de classe A.

En 1993, les astronomes avaient émis l’hypothèse qu’une planète extrasolaire pourrait orbiter autour de Pollux en raison de certaines variations inexpliquées de la luminosité de l’étoile. La découverte de la planète Pollux b, nommée Thestias par l’UAI, a eu lieu en 2006 et a confirmé l’hypothèse initiale.

Pour continuer la lecture

TOP7 des étoiles les plus brillantes dans le ciel d’hiver

L'hiver est un saison très intéressante pour observer les étoiles qui nous entourent. Voici notre sélection des étoiles les plus brillantes dans le ciel...

Jupiter : 12 faits remarquables sur la planète aux allures d’étoile

Jupiter, cinquième planète la plus éloignée du Soleil après Mercure, Vénus, la Terre et Mars, est une étoile brillante. C'est le quatrième objet céleste...

Le message d’Arecibo : signification et réponse supposée ?

Le 16 novembre 1974, depuis le radiotélescope d'Arecibo, un message radio très spécial a été transmis dans l'espace, en direction de l'amas globulaire d'Hercule,...

Venus : 12 faits remarquables sur la planète Vénus

Vénus est la deuxième planète à partir du Soleil et est la deuxième plus grande planète terrestre. Vénus est parfois appelée la planète sœur...