En vidéos, la fin de la mission Rosetta autour de la comète Tchouri


Les derniers jours de la mission Rosetta jusqu’à son atterrissage prévu le 30 septembre 2016 à vers 13 h20, heure de Paris.

L’heure est venue pour la sonde Rosetta de se poser, le plus doucement possible, sur la comète Tchouri qu’elle a suivie sans relâche depuis deux ans. Une merveilleuse mission qui nous a déjà beaucoup appris sur le comportement des noyaux cométaires et leur histoire… Il y a tellement de données recueillies que les scientifiques ont encore des années de travail.

Ce vendredi 30 septembre 2016, l’aventure s’achève. Après avoir passé deux années entière en compagnie de Tchouri, sans la quitter des yeux, la sonde spatiale européenne s’apprête donc à descendre à la vitesse d’un marcheur jusqu’à la région Ma’at, entre ses dépressions circulaires. « Le site retenu pour atterrir est une véritable mine d’or scientifique » souligne Matt Taylor, chercheur de la mission, indiquant par ailleurs que les débris à l’intérieur de ces puits « on pense qu’ils sont fondamentaux dans l’activité que l’on observe sur la comète. Les parois de ces cratères révèlent aussi des détails sur leur structure : ce sont des informations importantes pour comprendre comment la comète s’est formée et nous les aurons à petite échelle – de l’ordre de plusieurs mètres ou dizaines de mètres -, se réjouit-il. On veut prendre des images en haute résolution de tout cela, donc ce sera notre dernier objectif, observer la structure des parois de l’un de ces cratères, juste avant l’impact ».

Le chef des opérations Paolo Ferri explique : « Si on a de la chance, on gardera le signal jusqu’à la toute fin, on ne sait pas quel élément de la sonde touchera le sol en premier : cela pourra être un panneau solaire et dans ce cas, le comportement de la sonde sera perturbé, on pourrait perdre le signal, donc les toutes dernières minutes seront un peu difficiles à prévoir [les informations mettront environ 40 minutes pour nous parvenir, NDLR]. Au final, quand la sonde sera sur la surface, Rosetta s’éteindra. Elle sera programmée pour cela parce qu’on ne veut pas laisser sur la comète un engin spatial qui resterait allumé et qui pourrait polluer l’environnement radio-fréquence », conclut-il.

Ce sera un final en beauté même si Rosetta n’y survivra pas. « Bien sûr, on est un peu triste que la mission s’arrête, a confié au journal Le Monde Jean-Baptiste Vincent, de l’Institut Max-Planck, qui dirige le planning scientifique de la caméra Osiris. Mais maintenant, nous allons avoir plus de temps pour analyser les résultats ». Et cela demandera de nombreuses années pour tout étudier, tout déchiffrer. Bien d’autres révélations nous attendent, notamment sur les origines.

Le 30 septembre, suivez le grand final en direct

Pour suivre en direct les dernières manœuvres (le 29 septembre) et le grand final du 30 septembre dès 10 h, l’ESA vous donne rendez-vous à cette adresse :https://livestream.com/ESA/rosettagrandfinale et sur les réseaux sociaux (Twitter : @ESARosetta ; Facebook : Rosetta mission ; Instagram : Rosetta mission).

Pour celles et ceux qui habitent Paris ou Toulouse, la Cité des Sciences pour la première, la Cité de l’Espace pour la seconde, en partenariat avec le CNES et l’ESA vous donnent rendez-vous avec de grands acteurs scientifiques de la mission pour commenter l’événement diffusé en direct. Francis Rocard et Thierry Martin seront présents à Paris le 30 septembre à partir de 10 h 30 et Marc Pircher, Philippe Gaudon, avec le commentaire de Michel Viso, responsable des programmes d’exobiologie au Cnes, à la même heure à Toulouse.

La mission Rosetta en chiffres

La mission Rosetta en chiffres

Les sursauts de luminosité les plus remarquables observés par Rosetta au cours de ses deux années passées auprès de la comète Tchouri — Crédit : ESA, Rosetta, MPS for OSIRIS Team MPS, UPD, LAM, IAA, SSO, INTA, UPM, DASP, IDA, NavCam – CC BY-SA IGO 3.0

Les sursauts de luminosité les plus remarquables observés par Rosetta au cours de ses deux années passées auprès de la comète Tchouri — Crédit : ESA, Rosetta, MPS for OSIRIS Team MPS, UPD, LAM, IAA, SSO, INTA, UPM, DASP, IDA, NavCam – CC BY-SA IGO 3.0

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2016 Xavier Demeersman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *