Top des applications pour observer la Station spatiale et d’autres satellites

Vue de la Station spatiale internationale
Vue de la Station spatiale internationale — Crédit : NASA

Envie de savoir quand passe au-dessus de chez vous la Station spatiale internationale où a embarqué l’astronaute Thomas Pesquet ? Voici une sélection des meilleurs sites et applications (gratuites et payantes) pour traquer les passages d’ISS et d’autres satellites.

Saviez-vous que la Station spatiale internationale est le troisième objet le plus brillant de la voûte céleste ? En tout cas, lorsqu’elle passe au-dessus de votre tête. De par son envergure (110 mètres de longueur), il est aisé de distinguer à l’œil nu cette structure de plus de 400 tonnes éclairée par le Soleil, croiser dans le ciel, passant d’un horizon à un autre en quelques minutes. Filant à environ 28.000 km/h, il ne lui faut donc pas plus de 92 minutes en moyenne pour boucler une orbite autour de la Terre à quelque 400 km d’altitude.

Mais au fait, quand peut-on voir ISS ? Est-ce possible tous les jours et pour tout le monde ? Selon la Nasa, 90 % de la population mondiale a régulièrement des occasions de la suivre. Mais encore faut-il choisir le bon moment car en effet, c’est beaucoup mieux quand elle nous survole au plus haut dans le ciel qu’au ras de l’horizon, cachée derrière les frondaisons des plus grands arbres.

Dans cette perspective et afin de préparer au mieux vos observations de la Station spatiale tout au long de l’année — voire même de planifier vos prises de vue de sa silhouette devant le disque solaire ou lunaire, à l’instar de l’astrophotographe Thierry Legault, passé maître dans ce domaine (et d’autres), y compris durant une éclipse, et aussi Dennis Simmons… —, voici une sélection de nos sites et applis préférés (pour smartphones, tablettes et ordinateurs).

Deux apps internet pour traquer ISS

L’agence spatiale américaine a mis à la disposition du public un outil sur internet qui permet de choisir le site optimum près de chez soi, dans un périmètre de 80 km, pour observer et/ou photographier ISS. Spot the station, c’est son nom (il existe aussi une version widget), vous livre la liste des prochains passages, la durée de chacun et surtout leur hauteur maximum (max height) au-dessus de l’horizon. L’appli web vous indique aussi la direction où le point lumineux devrait surgir et celui où il disparaîtra. À noter aussi qu’il est possible de le configurer pour recevoir (sign up) des alertes dans sa boîte mail.

Autre site internet à visiter : isstracker.com. Vous pouvez y consulter en temps réel la position de la Station spatiale, connaître sa latitude, sa longitude ainsi que son altitude actuelle et sa vitesse relative.

heroiphone

Deux applications iOS pour repérer ISS et d’autres satellites

On ne compte plus les applications iOS qui nous indiquent en temps réel la position de la Station spatiale et vous alertent par notification de ses passages imminents, à l’endroit où vous vous trouvez.

Certes, plusieurs cartes du ciel virtuelles (voir notre sélection ici) proposent de vous prévenir, en option ou non, de l’apparition d’ISS — et quelques autres satellites remarquables — mais les apps qui sont entièrement dédiées à sa localisation (et d’autres objets artificiels) vont plus loin pour vous permettre de faire de bonnes observations.

Ce qui est le cas d’ISS Finder d’Harry Slowtiner (inclus aussi une app pour Apple Watch). Gratuite et en français, elle est une des plus plébiscitée de l’App Store d’Apple dans ce domaine, sans doute parce qu’elle allie simplicité, fiabilité et efficacité.

En effet, en un coup d’œil, vous pouvez connaître les prochains passages au-dessus de chez vous, avec à chaque fois le détail de leur durée, la hauteur maximum et les directions dans lesquelles la Station spatiale apparait et disparait. Plutôt bien vue : une notation avec des étoiles colorées permet de repérer rapidement les meilleurs moments (une étoile rouge = conditions médiocres, au contraire de cinq étoiles vertes). En sus, une carte permet de voir la position actuelle d’ISS.

Southern Stars, l’éditeur de la suite SkySafari a développé une application pour traquer les satellites et bien sûr le plus brillant de tous, ISS. SatelliteSafari (2,99 € et en anglais) propose dans son menu de choisir entre plusieurs points de vue — en temps réel ou selon l’heure et la date de votre choix — : les pieds sur Terre ou en dehors de la Terre, vue globale et en orbite, par-dessus le satellite, etc. Le tout est interactif. La Station spatiale et sa trajectoire sont indiquées par défaut. Des informations et des données détaillées sont disponibles. L’application est aussi disponible pour Android (4,99 €).

iss-detector

Deux applicationss Android pour repérer ISS et des satellites (sélection de J. L. Goudet, Futura)

D’allure un peu austère, ISS Detector est un outil fiable et efficace. Sur commande, il alerte des passages (en lisant la position GPS) et affiche les caractéristiques du survol. Une manipulation, utilisant l’accéléromètre, permet de déterminer facilement la hauteur et la direction de la Station spatiale. Les options payantes (moins de trois euros) indiqueront les passages de satellites amateurs, de la station chinoise Tiangong, du télescope Hubble, de comètes et de planètes.

ISS on live. Un service étonnant : les vidéos en direct de deux caméras de l’ISS. Une carte indique la position, en temps réel elle aussi. De quoi se sentir – un peu – dans la Station.

Sur internet, retrouvez notre monde filmé de là-haut, par les caméras d’ISS lors des repos des astronautes.

Voir aussi notre Top 5 des applications iOS pour observer les étoiles.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2016 Xavier Demeersman
Tags from the story
, , , , , ,
More from X. Demeersman

L’année 2015 sera probablement la plus chaude jamais enregistrée

Dans son rapport sur l’état du climat mondial pour la période 2011-2015 qui...
Read More

1 Comment

  • Une grosse arnaque il coupe la diffusion de la terre en direct sois disant à chaque periode de nuit alors con pourrais très bien voir la terre de nuit mais comme il veule pas confondre remarque certaine chose il coupe ces une honte en 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *