Super Pleine Lune le samedi 5 mai

Différence entre la Lune au périgée et apogée
Comparaison entre la Lune au périgée et l'apogée

Si vous ne craignez pas les loups-garous, vous pourrez admirer ce week-end la plus grande Pleine Lune de l’année. Une “Super Pleine Lune” !

Ce samedi 5 mai, au moment où le Soleil disparaitra sous l’horizon, vous verrez à l’opposé, une immense Pleine Lune se lever !

Le crépuscule commence, nous sommes “entre chien et loup”. L’heure est venue d’assister au lever de la plus impressionnante Pleine Lune de l’année. Ample et lumineuse, certains diront souveraine, elle se soulèvera langoureusement au-dessus de l’horizon sud-est, se préparant à régner la nuit entière !

L’orbite de notre satellite naturel autour de la Terre n’étant pas circulaire mais elliptique, sa distance varie constamment au cours de chaque lunaison. Le 22 avril dernier par exemple, la Lune était à plus de 406 431 km de nous. C’était l’apogée, la plus grande distance qui nous sépare au cours de sa révolution de 29 jours. En revanche, ce samedi 5 mai, ce sera la périgée, la plus petite distance entre les deux corps rocheux pour l’actuelle lunaison et aussi toutes celles de l’année ! A 3h42 TU (temps universel), la lumière du Soleil reflétée par la Lune n’aura que 356 964 km à parcourir (à la vitesse de la lumière, cela ne prend qu’un tout petit peu plus d’une seconde !). Plus proche, cette Pleine Lune (elle sera « pleine » précisément à 3h36 TU soit 5h36 heure française) sera particulière. Une “Super Pleine Lune” ou « Super Moon«  dont la taille apparente augmentera de 14 % relativement à d’autres et la luminosité devrait croitre d’environ 30 % !  Certes, cela ne sautera pas aux yeux.

Ce samedi, la Pleine Lune qui traverse la Balance (Libra), baignera de lumière les faibles étoiles de cette petite constellation. Hormis l’observation des planètes, en l’occurrence Saturne et Mars, et de quelques étoiles doubles remarquables comme Algieba dans le “cou” du Lion (Leo), la nuit inondée de lumière lunaire se prête mal à l’exploration du ciel profond.

A noter que les observateurs situés dans toute la partie centrale du Pacifique, (notamment Est de l’Australie, de l’Indonésie et toute la Papouasie) pourront profiter d’une éclipse partielle de la Lune, le 4 juin prochain.

Crédit photo : Frederik Broms.

Tags from the story
, ,
More from X. Demeersman

Dernier panorama réalisé par le rover Spirit

Fin de la mission sur Mars du rover Spirit, définitivement immobilisé par...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *