Starmap pro et Starmap HD, un planétarium de poche

L'application "StarMap" est un "must have" pour tous les amateurs d'astronomie qui possèdent un iPhone ! La haute-résolution associée à la très riche palette des fonctions en fait un redoutable accompagnateur pour vos nuits blanches, à l'affut des différents objets célestes !
StarMap HD, carte du ciel virtuelle
StarMap HD, carte du ciel virtuelle

iPhone / iPad App Review : Starmap Pro (14,99 €) et Starmap HD (14,99 €)

L’application « StarMap Pro » est un « must have » pour tous les amateurs d’astronomie qui possèdent un iPhone ! La haute-résolution de la version iPad, associée à la très riche palette des fonctions en fait un redoutable accompagnateur pour vos nuits blanches, à l’affut des différents objets célestes !

Que ce soit dans sa version iPhone ou iPad, « StarMap » possède de nombreuses fonctions qui raviront tous ceux qui désirent approfondir leurs connaissances du ciel nocturne.

Tout d’abord, rappelons que l’application est avant tout une carte du ciel qui accompagne l’observateur (débutant ou confirmé) dans ses recherches. Merveilleux avantage offert par la technologie : la puce GPS (couplée à l’accéléromètre) montre sur l’écran de l’appareil mobile les constellations que l’on a devant soi. Une sorte de « réalité augmentée » applicable à la voûte céleste. Il est plus facile alors d’identifier et de situer les objets que l’on souhaite observer. Mais là où vont s’arrêter des applications de la même catégorie, « StarMap » offre une véritable panoplie d’outils au randonneur céleste !

Starmap HD. Dans l'onglet "cette nuit", filtres pour sélectionner les catégories d'objets à observer.
Starmap HD. Dans l'onglet "cette nuit", filtres pour sélectionner les catégories d'objets à observer.

Parmi les plus intéressants, il y a le nommé « cette nuit« . En cliquant dessus, on obtient une liste de différents types d’objets célestes (galaxies, nébuleuses, amas ouverts, etc.) que l’on peut observer au cours de la nuit. Ils sont réunis dans un sobre tableau en colonne qui représente toutes les tranches horaires. Un repère indique l’heure actuelle et les zones teintées de noir font référence, bien sûr, à la nuit. Grace à cette fonction, l’utilisateur peut mettre en place un programme d’observation et se tourner vers des objets connus ou méconnus auxquels il n’aurait peut-être pas fait attention. Bien entendu, chacune de ces entrées possède sa définition ou, plutôt, sa « carte d’identité » qui renseigne sur sa distance, ses dimensions, sa position, etc. Il existe aussi un lien vers Wikipedia pour en compléter les connaissances. En effleurant le symbole de la « flèche« , l’emplacement de l’objet est aussitôt indiqué dans le ciel.

StarMap HD, visibilité de Saturne et de ses satellites naturels
StarMap HD. Dans l'onglet "planètes", visibilité de Saturne et de ses satellites naturels.

Dans le même esprit, les onglets « planètes« , « constellations« , « étoiles« , « galaxies« , « nébuleuses » (…) vous désigne (texte clair contre texte « grisé ») les objets en relation qui sont visibles le jour et à l’heure choisi. Les listes évoluent au fil des heures et aussi des périodes de l’année. Il en va de même pour les essaims météoritiques (période d’activités des essaims d’étoiles filantes), ceux qui sont visibles sont mis en exergue. Idem avec les comètes, classées par magnitude. La connexion internet permet de mettre à jour, en toute transparence, la liste de ces dernières. Il peut arriver que certaines s’invitent à la stupeur de leurs découvreurs ou que leurs luminosité et leurs trajectoires varient … !

« Starmap », en véritable couteau-suisse des veillées d’observation, peut se changer en carnet de notes et pense-bête, en lampe avec éclairage variable et, au besoin, la permuter en rouge pour ne pas vous éblouir à chaque consultation de l’application. Très appréciable quand on souhaite regarder le ciel profond sans agresser ses pupilles … On peut également regrouper et lister ses objets célestes favoris. Une fonction qui permet, par exemple, de planifier la nuit d’observation.

Au menu, on trouve la possibilité de programmer un réveil. Si, par exemple, vous souhaitez observer et/ou photographier un objet qui sera suffisamment haut au-dessus de l’horizon à 3 heures du matin, « Starmap » propose de vous réveiller … Idem avec le chronomètre, utile aux photographes.

Les fonctions « télescopes », « oculaires » sont intéressantes pour simuler le champ de vision de l’objet céleste que vous souhaitez regarder. Pour ceux qui possèdent un télescope, il est possible de le configurer pour pouvoir le piloter, en wifi, avec l’application. Pour en savoir plus et connaître les télescopes compatibles, cliquez ici.

L’employant régulièrement depuis plusieurs mois, l’application fait beaucoup référence au monde des astronomes amateurs, favorisant celui-ci en répondant à leurs besoins. Qu’à cela ne tienne, ce n’est pas très déroutant. Les novices peuvent tout à fait s’en servir et, par la même occasion, se familiariser avec la richesse des objets à observer. Le prix, certes plus élevé que la plupart des offres de l’app store, décidera les plus motivés !

« Starmap HD » n’est autre qu’une adaptation pour l’iPad qui n’offre pas de surprises importantes hormis, la haute-résolution pour cette carte du ciel virtuelle haut-de-gamme ! Nos yeux se régalent davantage et les doigts en profitent. La tablette se mue en table d’orientation céleste !

« Starmap pro » satisfait autant l’appétit d’observation des astronomes amateurs les plus exigeants que la joyeuse curiosité des novices entrant dans la vie nocturne ! Cependant, il est probable que ces derniers préféreront, pour commencer, des applications très conviviales et moins onéreuse comme « Distant Sun » ou « Star Walk » (chroniqués prochainement).

A noter que depuis la mise à jour du système de l’iPhone vers iOS 4, « Starmap pro » fonctionne moins bien et rencontre des difficultés dans l’affichage et l’utilisation de certaines fonctions. Quelques bugs qui seront certainement corrigés ultérieurement.

Ce qui manque selon moi : il me plairait de tapoter deux fois sur un objet ciblé pour en obtenir aussitôt l’affichage en gros plan ! Deux petits autres tap-tap et on revient à la vue d’ensemble ! Si cette fonction existe que l’on me dise comment l’activer. Une lacune également rencontrée dans d’autres applications de la même catégorie.

Pour l’ergonomie : le grand nombre de fonctions a pour conséquence d’afficher plusieurs familles de boutons. Un certain temps est nécessaire à l’utilisateur pour se familiariser avec. La version iPad tire profit de l’écran plus large et permet un affichage beaucoup plus confortable que sur l’iPhone.

Note globale : 4,5/5.

Conception : Fredd.
Site officiel de Starmap et documentations.

Tags from the story
, , ,
More from X. Demeersman

Des étoiles massives prises en flagrant délit de fuite

Grâce aux données de Spitzer et Wise, des chercheurs ont pu identifier...
Read More

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *