Splendide panorama de la Voie Lactée et Rho Ophiuchi

Le photographe Rogelio Bernal Andreo offre une splendide prise de vue d'une partie de la Voie Lactée et de la région Rho Ophiuchi.
Rho Ophiuchi et la Voie Lactée
Rho Ophiuchi et la Voie Lactée (cliquez pour agrandir)

Le photographe Rogelio Bernal Andreo offre une splendide prise de vue d’une partie de la Voie Lactée et de la région Rho Ophiuchi.

Les douces soirées d’été s’ouvrent avec les constellations « vedette » du Scorpion (Scorpius), suivi de près par le Sagittaire (Sagittarius), au-dessus de l’horizon sud. Une fois la nuit tombée, on distingue leurs principales étoiles comme Antares, rouge comme la braise … En l’absence de la Lune et dans un ciel de bonne qualité où la pollution lumineuse est réduite, on peut admirer le grand fleuve parsemé d’étoiles : la Voie Lactée qui traverse la voûte céleste du nord au sud. C’est cette région centrale de notre galaxie que le photographe Rogelio Bernal Andreo a braqué avec son appareil photo. Afin de voler un peu de sa beauté et des subtilités qui la jalonne. Le panorama est merveilleux. L’image ci-dessus est la combinaison de 52 cliches réalisés dans plusieurs régions du monde.

Nombre des étoiles présentes au centre de notre galaxie sont distantes de 25 000 années-lumière. Pareille à un brume légère, cette région est parfois zébrée de couloir sombre, des courants de poussières serpentant dans l’épaisseur de notre galaxie. On peut en voir un s’étirer depuis la région nommée Rho Ophiuchi, haute en couleur, jusqu’à la partie la plus dense de la Voie Lactée. Celle-ci apparait déchirée par endroit par l’abondance de poussières qui occulte d’innombrables étoiles. Des nébuleuses célèbres tachent de rouge et de rose ces régions parfois obscures. On reconnait, la nébuleuse de la Lagune (Messier 8), la nébuleuse Trifide ou du Trèfle (Messier 20) mélangée à du bleu et aussi la nébuleuse Patte de Chat (Cat’s Paw Nebula). Quelques amas globulaires sont également présents, en particulier Messier 4. Des dizaines de milliers de vieilles étoiles, blotties ensemble sur le rebord de notre galaxie. M 4 est visible sous la flamboyante Antares (Alpha Scorpii), « star » de la constellation du Scorpion. La supergéante rouge, rivale de Mars (Ares), semble baigner dans une symphonie de couleurs. Cette nébuleuse par émission enrobe une étoile double et forme le vaste ensemble Rhô Ophiuchus.

Ce paysage est devant nous tout l’été cependant nos yeux sont incapables d’en saisir la richesse de la palette spectrale … Des heures d’impressions de la lumière sur nos rétines, qui plus est sous un ciel limpide, seraient nécessaires pour en goûter toutes les nuances. Nos pupilles minuscules ne laissent voir que peu de choses de l’Univers. Il nous faut le talent d’un Rogelio Bernal Andreo pour en appréhender la beauté.

Télécharger l’image en haute-résolution (2,2 Mb).

Inutile de vous dire que je recommande la visite du site internet du photographe Rogelio Bernal Andreo. Les images sont toutes somptueuses et à couper le souffle !

Crédit photo : Rogelio Bernal Andreo.

More from X. Demeersman

Découverte de la planète géante gazeuse la plus chaude connue

Des astronomes ont découvert une planète géante et gazeuse presque trois fois...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *