Rendez-vous célestes à ne pas manquer en 2014

Quadrantids meteor shower
Pluie d'étoiles filantes les "Quadrantides" photographiée dans la nuit du 3 janvier 2014 par Zhan Xiang

Principaux événements et rendez-vous célestes à ne pas manquer au cours de cette année 2014.

Michael-A.-Phillips-j2014-01-04_06-04-17_rrgb_mp_1389065574

Opposition de Jupiter ; période très favorable pour son observation

  • 3 janvier  Maximum de l’essaim météoritiques les « Quadrantides ». Plus de 120 étoiles filantes par heure pourrait être observé.
  • 4 janvier  Plus petite distance entre la Terre et le Soleil (périhélie) : 147,1 millions de kilomètres.s
  • 5 janvier  Opposition de Jupiter.
  • 10 janvier  Possible essaim météoritique provoqué par les restes de la comète ISON.
  • 16 janvier  Plus petite Pleine Lune de l’année (2 heures avant l’apogée)
  • 20 janvier  Réveil de la sonde spatiale Rosetta qui, après 10 ans de voyage pour rejoindre la comète 67-P/Churyumov-Gerasimenko, prépare ses instruments pour une étude approfondie de ce corps composé de glace, de gaz et de roches. Au cours du mois de novembre, le module « Philae » devrait se poser sur le noyau de 4 kilomètres de longueur.
  • 25 janvier  Saturne occultée par la Lune (visible exclusivement dans le Pacifique Sud).
Bolide

Bolide de l’essaim météoritique les « Quadrantides »

  • 21 février Visible depuis l’océan Indien : Saturne occultée par la Lune.
  • 26 février  Occultation de Vénus par la Lune (visible en Afrique centrale).

Saturne occultée par la Lune (photo : Jens Hackman)

  • 20 mars  Equinoxe à 16h57 TU.z
  • 20 mars  Régulus occultée par l’astéroïde (163) Erigone long de 72 kilomètres.
  • 22 mars  Plus grande élongation de Vénus le matin (47 °).
Pour son opposition de 2014, la planète rouge ne sera distante que de 57 millions de km ; ci-dessus Mars en 2012 photographiée par

Pour son opposition de 2014, la planète rouge ne sera distante que de 57 millions de km ; ci-dessus Mars en 2012 photographiée par Maximo Ruiz

  • 8 avril  Opposition de Mars.
  • 15 avril  Eclipse totale de la Lune visible depuis le continent américain.
  • 17 avril  Saturne occultée par la Lune (visibilité : Amérique du Sud).
  • 29 avril  Eclipse annulaire du Soleil 06h05 TU ; visible exclusivement en Australie et l’est de l’Antarctique.
Eclipse photographiée dans la région de Tennants Creek  par Terence Galuszka

Eclipse annulaire de 2012 photographiée par Terence Galuszka

  • 7 mai  Maximum de l’essaim météoritique les « Eta Aquarides » (environ 55 météores par heure).
  • 10 mai  Opposition de Saturne.
  • 14 mai  Saturne occultée par la Lune (visibilité : Australie et Nouvelle-Zélande).
  • 24 mai  Possible hausse d’activité météoritique en relation avec les débris de la comète 209/P Linear (S’agira t’il des « Camelopardalides » ?).
  • 25 mai  Plus grande élongation de l’année de la petite planète Mercure. Meilleur moment pour l’observer.
  • 3 juin  Triple transit des satellites galiléens Europe, Callisto et Ganymede devant Jupiter entre 18h05 TU et 19h44 TU. Meilleure visibilité en Europe et Afrique.
  • 10 juin  Saturne occultée par la Lune (visibilité : océan Indien).
  • 21 juin  Solstice à 10h51 TU.
  • 4 juillet  Plus grande distance entre la Terre et le Soleil (aphélie) : 152,098,232 kilomètres ; Opposition de Pluton.
  • 5 juillet  Conjonction géocentrique de Cérès et Vesta, les deux plus grands corps rocheux de la ceinture principale d’astéroïdes.
  • 6 juillet  Mars est occultée par la Lune (visibilité Amérique du Sud).
  • 8 juillet  Saturne occultée par la Lune (visibilité Argentine et Chili).
  • 12 juillet  Première super Pleine Lune de l’année.
  • 28 juillet  Plus grande apogée lunaire : 406 568 km.

  • 4 août  Saturne occultée par la Lune (visibilité Australie).
  • 10 août  Super Pleine Lune de l’année, 27 minutes après le périgée (356 896 kilomètres).
  • 13 août  Pic d’activité du célèbre essaim météoritique les « Perséides ». (Taux moyen de météores par heure : 100).
  • 29 août  Opposition de Neptune.
  • 31 août  Saturne occultée par la Lune (visibilité Afrique et est de l’Amérique du Nord).
  • 5 septembre  Vénus est visible à seulement 0,7 ° de Regulus (étoile la plus brillante du Lion).
  • 9 septembre  Troisième et dernière super Pleine Lune de l’année. Elle se produit 22 heures seulement après le périgée.
  • 15 septembre  La comète C/2013 V5 Oukaimeden pourrait devenir visible à l’oeil nu (magnitude de 5.5) pour les observateurs de l’hémisphère sud.
  • 22 septembre  Arrivée en orbite autour de Mars de la sonde spatiale américaine « MAVEN« . Lancée le 18 novembre 2013, elle est chargée d’étudier l’atmosphère résiduelle de la planète rouge et son passé climatique.
  • 23 septembre  Equinoxe à 02h29 TU.
  • 24 septembre  Arrivée et insertion en orbite autour de Mars de la mission scientifique indienne “Mangalyaan”. Lancée le 5 novembre 2013, elle s’intéressera principalement au méthane présent dans l’atmosphère très ténue de notre petite voisine.
  • 28 septembre  La Lune passe devant Saturne, Cérès et Vesta (visibilité nord de l’Océan Pacifique).
La sonde spatiale Mars Orbiter Mission

La sonde spatiale « MAngalyan » ou Mars Orbiter Mission

  • 4 octobre  Conjonction géocentrique de Saturne avec Cérès, 30’ seulement les séparent.
  • 8 octobre  Eclipse totale de la Lune (invisible en Europe), voir carte.
  • 14 octobre  La comète C/2012 K1 PanSTARRS pourrait atteindre la magnitude 5 et devenir visible à l’oeil nu pour les observateurs de l’hémisphère sud.
  • 19 octobre  Evénement : la comète C/2013 A1 Siding Spring frôle Mars (7’).
  • 22 octobre  Maximum d’activité de l’essaim météoritiques les « Orionides » (environ 25 étoiles filantes par heure).
  • 23 octobre  Eclipse partielle du Soleil visible exclusivement depuis le nord-ouest de l’Amérique du Nord et l’extrême est de la Russie.
  • 18 novembre  Pic d’activité de l’essaim météoritique les « Léonides » (une moyenne de 20 météores par heure est annoncée).
Géminides 2013 (© Casado)

Pluie de « Géminides » devant la constellation d’Orion photographiée en 2013 par Casado

  • 13 décembre : Pic d’activité de l’essaim météoritique les »Géminides » (environ 120 météores par heure !)
  • 21 décembre  Solstice à 23h03 TU.
Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2014 Xavier Demeersman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *