Première observation de l’atmosphère de deux exoplanètes géantes

jupiter chaude
Illustration d'une Jupiter chaude

Le télescope spatial Spitzer qui n’a de cesse de nous agrandir notre perception de l’univers – notamment au travers de ses caméras infrarouge qui nous lisent les mondes lointains – est désormais pionnier dans l’observation des atmosphères d’exoplanètes.

Il s’agit de deux planètes géantes extrasolaires du même type que Jupiter : HD 189733b et HD 209458b ou nommée pour l’instant Osiris, que l’on dit être des « Jupiter chaudes« . Les deux géantes en question ont la particularitè de passer derrière leur étoile à chaque révolution, d’un point de vue terrestre bien sûr !, ce qui a permis aux astronomes de mieux étudier leurs atmosphères en comparant les spectres de l’étoile et de ses deux planètes puis celui de l’étoile toute seule ! Pour l’instant, aucune trace de vapeur d’eau n’a été décelée même si les astronomes pensaient pouvoir en trouver dans leurs épais manteaux gazeux. Les chercheurs de la mission n’excluent pas que l’eau puisse être masquée ou enfouie sous d’autres molècules comme les silicates qui ont été trouvés. Leurs atmosphères apparaissent, à leur grande surprise, très riches en poussières et plus séches que prévu ! Pouvoir ainsi lire le spectre d’exoplanètes si éloignées est une première. Jusqu’ici les spectres des planètes de notre propre système solaire avaient pu être détaillés. À présent le télescope Spitzer va pouvoir entreprendre l’observation d’autres exoplanètes, notamment celles qui sont en transit. Elles sont au nombre de 14 sur plus de 200 connues. La recherche d’exoplanète continue d’avancer à grands pas, surtout avec le renfort de nouveaux télescopes déployés sur Terre ou dans l’espace.

Crédit vidéo : NASA/JPL-Caltech.

More from X. Demeersman

Une atmosphère de carbone découverte autour de l’étoile à neutrons de Cassiopeia A

Observé pour la première fois en 1999 par le télescope spatial Chandra...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.