Petite promenade dans une galerie photo du télescope Hubble

Fragment de la nébuleuse de l'Aigle
Partie nord de la nébuleuse de l'Aigle

Chaque semaine, le site internet spacestelescope.org – entièrement dévolu au plus célèbre de tous les télescopes spatiaux, Hubble – a la bonne idée de publier une nouvelle image encore jamais vue.

La rubrique nommée « pick of the week » partage des clichés, dans un ordre aléatoire, de nébuleuses, galaxies, nébuleuses planétaires, amas ouverts ou globulaires, etc., tous, plus ou moins connus.

Par exemple, le gros plan sur la partie « nord » de la nébuleuse de l’Aigle ou Messier 16 (voir ci-dessus), moins populaire que les piliers de gaz au centre de ce même nid d’étoiles et désigner par certains comme « piliers de la création » (photographiés en 1995), où l’on peut voir l’érosion de la matière par le rayonnement des jeunes étoiles.

Galaxie NGC 4452
La galaxie NGC 4452 observée par la tranche

L’image publiée le 8 novembre 2010 dévoile la galaxie NGC 4452 dans l’amas de la Vierge. Vue par la tranche à une distance de 60 millions d’années-lumière, on la croirait factice et tracée à la règle ! La galaxie est pourtant une spirale peuplée de plusieurs centaines de milliards d’étoiles dont une partie est massée au centre, distinct sur cet image obtenue avec la Advanced Camera for Surveys (ACS).

Télécharger l’image de NGC 4452 en haute résolution (3 Mb).

Amas globulaire NGC 1806
Amas globulaire NGC 1806

Toujours dans la même rubrique, le site proposait durant la semaine du 25 octobre 2010, une rencontre l’amas globulaire NGC 1806. Spectaculaire gerbe de plusieurs dizaines de milliers d’étoiles d’un âge moyen de 9 milliards d’années qui promet l’émerveillement ! L’amas est une des plus belles cibles d’observation dans l’hémisphère sud, situé dans la constellation de la Daurade, il appartient à la galaxie naine de notre banlieue, le Grand Nuage de Magellan.

Télécharger l’image de NGC 1806 en haute résolution (7 Mb).

Nébuleuse planétaire NGC 6210
La nébuleuse planétaire NGC 6210

Toujours aussi spectaculaire et magnifique, la nébuleuse planétaire NGC 6210. Ce que l’on pourrait prendre pour une méduse est, en réalité, une étoile un peu moins massive que le Soleil sur le déclin. Le gaz est expulsé dans l’espace tandis que la partie centrale est contractée sur elle-même.

Galaxie elliptique NGC 3077
La galaxie elliptique active NGC 3077

A environ 13 millions d’années-lumière de la Terre, la galaxie de type elliptique NGC 3077 a l’air très calme. Or les observations avec la caméra ACS du télescope Hubble montrent que son noyau cache une très forte activité où de nombreuses étoiles sont en gestation ou déjà nées et en famille ! En témoigne les innombrables grappes d’étoiles jeunes dispersées au centre de la grande galaxie.

Télécharger l’image de NGC 3077 en haute résolution (9,6 Mb).

Comme d’habitude, ce sont des merveilles enfouies dans l’espace que le télescope spatial de 2,40 mètres de diamètres révèle à notre regard curieux et insatiable.

Crédit photo : Hubble/ESA/NASA.

More from X. Demeersman

Pour ses 24 ans, Hubble photographie la nébuleuse de la Tête de Singe

Dans le cadre de la célébration du 24e anniversaire de la mise...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *