Préparez-vous à observer l’éclipse du Soleil du 20 mars 2015

éclipse partielle du Soleil

Eclipse partielle du Soleil du 20 mai 2012 photographiée au-dessus de Minneapolis (© NASA)

Même si elle n’est pas totale, nous aurons la chance, ce vendredi matin 20 mars, d’observer une éclipse partielle du Soleil. La Lune croquera l’astre solaire de 85 à 63 % en France.

Le matin du vendredi 20 mars 2015, quelques heures avant l’équinoxe, une partie de l’hémisphère nord sera plongée dans l’ombre ou la pénombre de la Lune. L’Atlantique nord est la principale région concernée par la totalité de cette première éclipse du Soleil de l’année (voir carte interactive ici). D’ailleurs, pour vivre cette expérience extraordinaire d’une nuit en plein jour, il faudra gagner les seules terres émergées balayées par l’ombre de notre satellite naturel : les îles Féroé et, plus au nord, l’archipel de Svalbard. Nul doute que tous les hôtels de ces deux territoires ont été pris d’assaut par les curieux ou les chasseurs d’éclipse. Toutefois, les conditions climatiques en cette saison, dans cette partie du monde, peuvent laisser à désirer.

Le maximum de cette éclipse totale du Soleil se produira au large des îles Féroé et de l’Islande, à 09h45mn et 39 s TU. L’astre du jour sera alors caché durant 2 mn et 47 s.. L’ombre lunaire couvrira, quant à elle, une surface terrestre (ou plutôt océanique, en grande partie) de quelque 462 km de diamètre. Du côté de Svalbard, il faudra attendre 10 h 8 TU pour suivre la totalité qui durera 2 mn et 24 s. L’ombre de la Lune sera de 420 km. Au périgée la veille, le 19 mars à 19 h 18 TU, à 357 578 km de nous, cette dernière n’aura aucune difficulté à masquer entièrement l’astre solaire, pourtant 400 fois plus grand (et 400 fois plus lointain…).

L’éclipse débutera au lever du jour, à environ 450 km des côtes sud du Groenland pour s’achever quatre heures plus tard, au coucher du Soleil, non loin du pôle Nord géographique. L’ombre de la Lune aura balayé la surface de la Terre sur un peu plus 5 800 km. L’événement se produit le même jour que l’équinoxe qui marque, à 22 h 45 TU précises, le début du printemps dans l’hémisphère nord. Æquuus, égal et nox, nuit : le jour est égal à la nuit. En 2015, la prochaine éclipse du Soleil, le 13 septembre, sera partielle et ne concernera qu’une frange sud de l’Afrique et de Madagascar ainsi qu’un peu de l’Antarctique.

stenopée soleil passoire

Un moyen de regarder une éclipse du Soleil sans danger : la lumière passe à travers les trous d’une passoire (ou autres objets troués) et projette l’image du Soleil sur le sol ou une feuille — on peut observer le même phénomène sous un arbre… (© photo : Oliver Garde)

Le Soleil a rendez-vous avec la Lune en France

En France, hélas, nous ne pourrons pas profiter du spectacle d’une éclipse totale du Soleil (patience, la prochaine est prévue pour le 3 septembre 2081). Enfin si : une éclipse partielle comme d’ailleurs dans l’ensemble du Vieux Continent. Naturellement, plus vous êtes proche de la bande de totalité, plus vous pourrez observer le Soleil occulté par notre Lune (c’est la Nouvelle Lune). Aussi, mieux vaut-il se rendre en Islande (99,5 %), en Écosse ou encore en Irlande. Pourquoi pas à Londres (environ 84 %), si bien sûr il n’y a pas de fog… Néanmoins, ce rendez-vous du Soleil avec la Lune — relativement rare, il serait donc dommage de le manquer — sera remarquable dans nos régions, sous réserve bien entendu d’une météo favorable. Sans surprises, les mieux placés sont les résidents du Nord-Pas-de-Calais, Normandie et Bretagne. A Cherbourg ou à Dunkerque, par exemple, le Soleil sera caché jusqu’à 85 % (84 % à Lille) ! A 9 h 30 TU (soit 10 h 30, heure locale), notre étoile sera croqué à 83 %, vu de Paris. A la même heure, à quelques minutes près, l’astre solaire apparaitra en croissant, grignoté à 71 % à Nantes, à 72 % à Strasbourg, à 73 % à Bordeaux, à 70 % à Lyon, à 64 % à Marseille, etc. Les moins bien situés, on s’en doutait, étant Nice ou Perpignan, avec respectivement 63 et 65 %, ce qui représente tout de même, plus de la moitié du Soleil.

Tous les horaires et pourcentages d’occultation pour les chefs-lieux des départements français ici (source : IMCCE).

Retransmissions en direct sur internet :

Si par chance, le ciel est clair dans votre région, il est impératif de vous protéger les yeux pour observer l’éclipse du Soleil. Pour cela, vous pouvez vous procurer chez des opticiens, magasins d’astronomie voire même des pharmacies, des lunettes d’éclipse parfaitement adaptées à ce type d’observation. De simples lunettes du soleil ne conviennent pas et surtout, ne regardez JAMAIS l’astre du jour avec une paire de jumelles ou une lunette astronomique sans filtres spéciaux.

mars-2015-france

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2015 Xavier Demeersman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *