La nouvelle mission de la NASA, Psyché, va explorer un étrange astéroïde géant

Dans cette vidéo, la Nasa offre un avant-goût de la mission de Psyché autour de l’astéroïde du même nom. D’un diamètre estimé à 210 km, il est l’un des dix corps les plus massifs de la ceinture principale, entre Mars et Jupiter. C’est aussi l’un des plus étranges. De par sa composition essentiellement métallique, il est considéré comme le reste du noyau d’une ancienne planète. Pour les astronomes, une enquête sur le cas unique de Psyché s’impose. Ce fossile a beaucoup à dire sur nos origines.

L’animation illustre l’exploration de (16) Psyché qu’entamera la sonde spatiale éponyme en 2030. D’une taille estimée à 210 km, cet astéroïde riche en métal découvert en 1852 est l’un des corps les plus massifs de la ceinture principale. Pour les astronomes, la mission Psyché, dévoilée le 4 janvier 2016, et aussi celle de Lucy à destination de plusieurs astéroïdes troyens dans le secteur de Jupiter, offriront un regard inédit sur les premiers millions d’années de l’histoire de notre Système solaire. Ces objets conservent en effet les traces et la mémoire de sa formation. Les étudier permettra donc de compléter le puzzle sur nos origines.

Comme le reflètent les paysages de la vidéo, Psyché a une surface à 90 % métallique. C’est un cas unique dans le Système solaire. Composé essentiellement de fer et de nickel, à l’instar du noyau de la Terre, il est dépourvu d’eau, ce qui le distingue de ses homologues, pour la plupart rocheux et glacés. Pour les chercheurs, il s’agit probablement du reliquat d’un noyau planétaire. Un astre qui aurait eu la taille de Mars. Mais le chaos qui régnait il y a plus de 4,5 milliards d’années autour du jeune Soleil aurait eu raison de lui, les innombrables collisions ayant fait voler en éclat son manteau…

Cette mission « est une opportunité d’explorer un nouveau type de monde, a déclaré Lindy Elkins-Tanton, chef scientifique du projet. Psyché est le seul objet connu de cette sorte dans le Système solaire, c’est la seule façon pour les humains de visiter un noyau planétaire. Nous apprenons sur l’intérieur en visitant l’espace extra-atmosphérique ».

Ce n’est pas la première fois qu’une sonde spatiale se rend dans la ceinture principale d’astéroïdes, qui s’étale entre Mars et Jupiter à environ trois fois la distance entre la Terre et le Soleil. Après avoir passé un an et demi autour de Vesta, Dawn survole actuellement la planète naine Cérès, le plus gros objet de cette région.

La famille du programme Discovery, créé en 1992, s’agrandit avec ces deux nouveaux membres. Psyché devrait partir en octobre 2023 et Lucy, en octobre 2021. Ces missions « nous aiderons à comprendre comment le soleil et sa famille de planètes se sont formés au cours du temps et sont devenus des lieux où la vie peut éclore et se maintenir » a déclaré Jim Green, directeur des sciences planétaires à la Nasa.

sonde psyche survol astéroïde psyché

Illustration de la sonde Psyché survolant l’astéroïde du même nom – Crédit : NASA

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2017 Xavier Demeersman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *