Sur Mars, Opportunity affronte la pire tempête de poussière de son histoire

Tempête sur Mars — Crédit : NASA, JPL, USGS, Justin Cowart
Une grande tempête s’est levée sur Mars depuis fin mai. Elle a déjà recouvert les trois quarts de la Planète rouge. Situé près de l’équateur martien, le rover Opportunity est au cœur de la tourmente. L’équipe qui prend soin de lui depuis 15 ans est inquiète sur son sort. Survivra-t-il à la plus grande tempête qu’il ait connu ?

La Nasa et les équipes en charge d’Opportunity sont inquiètes depuis plusieurs jours. Fin mai, la sonde Mars Reconnaissance Orbiter sonnait l’alerte à la vue de la levée d’une tempête de poussière sur Mars. Aussitôt, les opérations scientifiques en cours dans la vallée de la Persévérance, sur le bord ouest du cratère Endeavour, qu’explore le rover depuis plusieurs semaines ont été suspendues jusqu’à nouvel ordre, dans l’espoir que la tempête s’estompe assez vite. Mais elle a pris de l’ampleur et s’étendait, le 12 juin, sur les trois quarts de Mars, couvrant ainsi une surface de quelque 40 millions de km2 (ce n’était encore que la moitié quatre jours plus tôt), soit l’équivalent de l’Afrique et l’Europe réunis. Opportunity était alors en plein cœur de la tourmente.

Évolution de la tempête de poussière sur Mars entre la fin mai et le 11 juin 2018. Le 20 juin, la tempête est devenue officiellement globale — Crédit : NASA, JPL-Caltech, MSSS

Contact perdu avec Opportunity

Malheureusement pour le rover, les poussières dans l’atmosphère ont considérablement obscurci le ciel et lui cache la lumière du soleil qui lui est vitale. C’est la nuit en plein jour comme le montrent les simulations de la Nasa. Empêché de recharger ses batteries, l’astromobile doit à tout prix éviter d’attraper froid durant les nuits martiennes. Ses radiateurs de survie sont cependant très énergivores. Point positif de ces tempêtes tout de même, la température nocturne ne descend pas trop bas. Il a fait -29 °C le 10 juin. C’est ce qu’ont indiqué les relevés au petit matin envoyés par le rover. Car oui, le rover communiquait encore avec la Terre, il a résisté jusque-là… Mais à l’appel du 12 juin, Opportunity n’a pas répondu.

« L’équipe émet maintenant l’hypothèse que la charge dans les batteries d’Opportunity est descendue en dessous de 24 volts et que le rover est entré en mode de panne de faible puissance, une condition où tous les sous-systèmes, sauf une horloge de mission, sont éteints, a indiqué la Nasa dans un communiqué. L’horloge de mission du mobile est programmée pour réveiller l’ordinateur afin qu’il puisse vérifier les niveaux de puissance », a précisé l’Agence spatiale. Le niveau d’énergie du rover était au plus bas deux jours auparavant, l’obligeant à passer en mode sauvegarde.

Selfie de Curiosity (juin 2018). L’horizon a disparu derrière la poussière qui envahi l’atmosphère de Mars — Crédit : NASA, JPL-Caltech

La longévité impressionnante d’Opportunity

Ce n’est pas la première fois qu’Opportunity, débarqué sur Mars il y a un peu plus de 14 ans, affronte une grande tempête. Mais celle de 2018 est plus redoutable que celle qu’il a essuyée en 2007, pourtant mémorable.

Souhaitons au petit rover qu’un beau Soleil radieux revienne rapidement, de quoi recharger ses batteries et le réchauffer et ainsi reprendre son aventure martienne d’exploration. Rappelons qu’il est dans la vallée de la Persévérance. Fort du record de la plus grande distance extraterrestre jamais parcourue, le robot a de loin dépassé toutes les attentes de ses concepteurs. Sa longévité est tout de même impressionnante : 50 fois plus grande que celle initialement prévue de 3 mois, plus de 5.000 jours martiens et 250.000 clichés ! Et il n’a pas encore dit son dernier mot.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2018 Xavier Demeersman
Tags from the story
, ,
More from X. Demeersman

L’astéroïde 2011 MD au plus près de la Terre

L’astéroïde fraichement découvert 2011 MD passe dans la banlieue terrestre, en ce...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *