Les amas globulaires font le tri dans leur population d’étoiles

Lamas globulaire 47 Tucanae

Après une longue et patiente observation de plus de 15 000 étoiles au sein du très bel amas globulaire 47 du Toucan qui dura plus de sept ans, les scientifiques de l’équipe de Georges Meylan, de l’école polytechnique fédérale de Lausanne qui a travaillée avec le Télescope Spatial Hubble, a pu remarquer que les étoiles les plus massives migrent vers le centre tandis que les plus « légères » prennent un chemin contraire, s’exile peu à peu de l’immense amas, comme le prévoyait la théorie.

Télécharger l’image en haute résolution de l’amas globulaire 47 du Toucan.

Crédit photo : NASA, ESA and G. Meylan (Ecole Polytechnique Federale de Lausanne).

Tags from the story
, , , ,
More from X. Demeersman

Encelade pourrait abriter des formes de vie méthanogènes

Depuis la mission Cassini, Encelade, petite lune de Saturne, apparaît comme un...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *