Le site d’accomètissage de Philae s’appelle désormais Agilkia

comète 67P/C-G navcam le 30 octobre à 28,6 km de sa surface
Portrait composite de la comète 67P/C-G capturé par la NavCam de Rosetta, le 30 octobre 2014 à 26,8 km du centre du noyau – le site Agilkia (anciennement « J ») est situé au sommet du plus petit des deux lobes de la comète de 4 km de long

L’ESA a reçu plus de 8 000 propositions du public pour nommer le site « J » où se posera Philae, le 12 novembre prochain. Le jury a choisi Agilkia, en référence à une île sur le Nil à l’instar de Philae et bien sûr Rosetta, la pierre de rosette.

Le site désigné « J », choisi après délibération des chercheurs de la mission Rosetta, sur la surface de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko (on peut l’appeler aussi 67P/C-G) où devrait se poser Philae le 12 novembre prochain, a désormais un nom : Agilkia.

Rappelons qu’entre le 16 et le 22 octobre, le grand public était invité à faire des suggestions pour nommer cette région située près du sommet du plus petit des deux lobes de cette comète de 4 km de long qui devrait accueillir l’atterrisseur.

L’agence spatiale européenne (ESA) reçut pas moins de 8 000 propositions issues de 150 pays différents. Aussi, a expliqué Felix Huber du Centre aérospatial allemand DLR et président du Comité de pilotage, « la décision a été difficile à prendre ».

Le nom d’Agilkia fut l’un des plus populaires parmi le public, il fut en effet soumis plus de 150 fois. Cependant, c’est au français Alexandre Brouste que revient le premier prix, le privilège de suivre l’événement exceptionnel de l’atterrissage de Philae en direct depuis le Centre de contrôle des opérations spatiales de l’ESA à Darmstadt (Allemagne), le jury ayant apprécié son argumentation.

Pour Fred Jansen, « il n’y a pas de nom plus approprié » le responsable à l’ESA de la mission Rosetta rappele que « le déplacement des temples de l’île de Philae à celle d’Agilkia fut un défi technique ambitieux des années 1960 et 1970, visant à préserver un patrimoine archéologique ancien ». Un ensemble d’anciens bâtiments égyptiens, parmi lesquels le célèbre temple d’Isis fut déplacé sur l’île d’Agilkia, située sur le Nil au sud de l’Égypte, lorsque celle de Philae fut engloutie par les eaux lors de la construction des barrages d’Assouan.

LandingSite

Le 12 novembre, ne manquez pas l’atterrissage à haut risques de Philae

Extrait du communiqué de l’ESA :

« Rosetta larguera Philae le 12 novembre à 9 h 35 heure de Paris à une distance de 22,5 km du centre de la comète, pour un atterrissage sur Agilkia prévu environ sept heures plus tard.

En tenant compte du temps de voyage du signal, la confirmation de l’atterrissage est attendue sur Terre aux environs de 17 h.

ESA TV couvrira en direct les décisions capitales qui seront prises pendant la nuit du 11 au 12 novembre, ainsi que les événements du 12 novembre, sur les sites internet de tous les partenaires et sur Twitter (#CometLanding). Les conférences de presse qui auront lieu la veille et le lendemain du jour de l’atterrissage seront également retransmises en direct sur internet ».

Crédit photo et vidéo : Esa, CNES.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2014 Xavier Demeersman
Tags from the story
, , ,
More from X. Demeersman

Portrait de N 11, nid d’étoiles dans la galaxie naine du grand Nuage de Magellan

Gros plan sur une partie de la nébuleuse N 11 située en...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *