Puffer, le petit robot-origami de la NASA, s’entraine pour l’exploration de Mars

En cours de développement, Puffer est un rover qui présente plein de qualités et avantages aux yeux de la NASA. Il est petit, léger et très agile, ne coûte pas trop cher à fabriquer, et ne prend pas beaucoup de place dans un vaisseau si bien qu’il est possible d’en envoyer plusieurs à la fois. Très agile, le robot se prépare à affronter des situations difficiles sur Mars.

Voici Puffer, pour Pop-Up Flat Folding Explorer Robots, un petit robot en cours de développement à la NASA. Pour son design, les roboticiens se sont inspirés des possibilités qu’offre l’origami, célèbre technique — un art — japonaise de pliage.

Comme on peut le voir dans cette séquence (une parmi d’autres), il lui est possible par exemple, en réaction face à un obstacle, d’incliner ses roues pour s’abaisser pour ensuite se faufiler, toujours en roulant, dans un passage au plafond bas. Quoi qu’il puisse choisir aussi de l’escalader.

Doué d’une grande agilité, Puffer est également pensé pour être le plus résistant possible dans un milieu imprévisible. Une chute de trois mètres, par exemple, ne lui fait pas peur (voir ici). Une pente inclinée à 45°, non plus (voir ici). Le rover sait aussi passer instantanément de la marche avant à la marche arrière. Bref, un robot qui, doté en outre d’instruments et caméras, est plein d’attrait.

Des essaims de Puffer pour explorer Mars et Europe

Puffer est destiné à l’exploration de Mars et aussi à celle de mondes plus éloignés encore, comme Europe, une lune de Jupiter, à la surface complètement gelée. Il n’y a pas que ses prouesses techniques qui séduisent la Nasa, son coût de construction aussi…, ainsi que celui de son transport, qui sont autant d’arguments qui plaident en sa faveur.

Compact, le robot peut donc se plier pour prendre moins de place encore à bord du vaisseau qui le transportera jusqu’à la planète à visiter. En fait, ils seraient plusieurs à s’envoler en même temps. Une fois au sol, ils se disperseraient chacun de leur côté, multipliant ainsi les occasions d’explorer différents terrains.

Souple, léger et alerte, Puffer serait un excellent candidat pour arpenter, bien avant les premiers humains, des environnements martiens comme les tunnels de lave ou certains puits et cavités dans le sol… Abrités de la lumière du Soleil et donc du rayonnement ultraviolet, ces milieux pourraient être des refuges d’éventuelles formes de vie.

Puffer rover tout-terrain
Puffer, un petit rover tout-terrain. Ils pourraient être des dizaines à explorer Mars et d’autres mondes de notre Système solaire
Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2017 Xavier Demeersman
More from X. Demeersman

Tempête tropicale sur Titan

Des observations récentes dans l’infrarouge de Titan avec le télescope Gemini ont...
Read More

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *