La Terre et la Lune photographiées par la sonde Osiris-Rex

Osiris-Rex était à 170.000 km de la Terre quand cette image a été prise avec la MapCam de la suite d’instruments Ocams (Osiris-Rex Camera Suite) -- Crédit : NASA, GSFC, University of Arizona

En route vers l’astéroïde Bennu pour l’étudier et aussi en rapporter des échantillons, la sonde Osisris-Rex a fait un petit détour par la Terre, le 22 septembre dernier.

Lancée le 8 septembre 2016, Osiris-Rex est revenue ce vendredi 22 septembre 2017 survoler notre Planète. À 18 h 52 (heure de Paris), la sonde spatiale atteignait sa plus petite distance avec la surface terrestre : 17.237 km juste au sud du Cap Horn, en direction de l’Antarctique. Le vaisseau s’est ensuite éloigné, filant vers le nord, en passant au-dessus du vaste océan Pacifique.

L’image ci-dessous a été prise quelques heures après qu’Osiris-Rex est accompli son assistance gravitationnelle, une opération « fondamentale » visant à accélérer — et aussi ajuster — son voyage vers Bennu. La sonde était alors à quelque 170.000 km de notre petite boule bleue. Pour les équipes de la mission, ce rendez-vous était aussi l’occasion de tester et calibrer les différents instruments.

La Terre et la Lune photographiées par Osiris-Rex à 1,3 millions de km — Crédit : NASA

Osiris-Rex en route vers un astéroïde potentiellement dangereux

Clin d’œil à la grande divinité égyptienne, le nom Osiris-Rex est l’acronyme de Origins, Spectral Interpretation, Resource Identification and Security – Regolith Explorer. Sa mission est d’approcher et étudier l’astéroïde potentiellement dangereux 1999 RQ36 — c’est l’un des plus menaçants : il y a une chance sur 2.500 qu’il entre en collision avec la Terre au XXIIe siècle —, baptisé en 2013 Bennu (ou Bénou), en référence à l’oiseau figurant l’âme dans la mythologie égyptienne. La sonde spatiale devrait arriver à destination fin 2018. Au terme de sa mission, en 2023, un échantillon de la surface de ce géocroiseur sera expédié vers la Terre pour analyse. « Nous allons à Bennu parce que nous voulons savoir de quoi il a été témoin au cours de son évolution » expliquait Edward Beshore, chercheur principal adjoint de la mission.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2017 Xavier Demeersman
Tags from the story
, , ,
More from X. Demeersman

En vidéo, la spectaculaire éruption solaire du 16 avril

Impressionnante éruption sur le limbe solaire enregistrée le 16 avril 2012. Une...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *