La nébuleuse Trifide photographiée par l’ESO

La nébuleuse Trifide
La nébuleuse Trifide ou M20

La nébuleuse trifide, également appelée nébuleuse du Trèfle et désignée comme étant le n°20 du catalogue Messier (M20), est l’un des objets les plus observés au cours des nuits d’été par les astronomes amateurs. Situé à plus de 2 000 années-lumière, dans la constellation du Sagittaire, il s’agit d’une triple nébuleuse relativement facile à trouver dans l’encombrement stellaire de cette région du ciel. C’est dans cette direction que la Voie Lactée est la plus large et aussi la plus dense en population d’étoiles. Outre la nébuleuse M20, beaucoup d’autres sont à découvrir tel M8 ou nébuleuse de la Lagune, M17 ou nébuleuse Oméga, etc.

L’ESO au moyen du télescope de 2,2 m de l’Observatoire de La Silla offre une nouvelle image de cette immense nébuleuse étendue sur plusieurs milliers d’années-lumière. Il apparaît que c’est une ensemble composé de 3 nébuleuses de nature différente.

La partie de couleur rose est une nébuleuse à émission. Le rayonnement violent en ultraviolet des jeunes étoiles ionise l’hydrogène présent dans ce nuage.

Le nuage de couleur bleu est une nébuleuse d’un autre type : nébuleuse à réflexion. Les particules de poussières et les différentes molécules présentes réfléchissent davantage dans le bleu que le rouge, la lumière des jeunes étoiles placées derrière.

Reste la troisième nébuleuse qui n’est autre que les chenaux sombres qui dessinent la forme florale. Nébuleuse obscure ou articulation de parties obscures et froides, qui sont les restes d’anciennes étoiles. Matière abondante qui pourrait, sous l’effet de la gravitation, donner naissance à de nouvelles étoiles dans plusieurs dizaines de milliers d’années.

En bas à gauche de la partie rose, on peut observer une « turgescence » pareil à un doigt qui semble désigner une étoile très lumineuse au cœur de la nébuleuse. C’est un globule de gaz ou « EGG », déformé par le rayonnement de l’étoile massive. Le télescope spatial Hubble a réalisé un superbe cliché de cette partie de la nébuleuse Trifide il y a quelques années (voir l’image). Semblables à des antennes d’escargot, on peut contempler avec une finesse rare l’intérieur de ce vaste nuage de gaz.

La nébuleuse Trifide ou NGC 6514 fut découverte par Charles Messier en 1764. Elle devint M20. Prés de soixante années plus tard, l’astronome anglais William Herschel qui l’observa, lui choisit le nom de trifide en raison des trois lobes de gaz qui se dessinaient dans son champ visuel.

Télécharger l‘image en haute résolution (1 Mo).

Crédit photo : ESO.

Tags from the story
, , ,
More from X. Demeersman

Proxima du Centaure, l’étoile la plus proche de nous photographiée par Hubble

Portrait de Proxima du Centaure, l’étoile la plus proche du Soleil. Petite...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *