Hubble : une galaxie solitaire, perdue dans l’espace

NGC 6503
NGC 6503, une galaxie perdue dans l'espace

Portrait d’une étrange galaxie solitaire.

Cette magnifique galaxie est une drôle de solitaire. En effet, elle évolue à l’intérieur d’une sorte de poche d’espace complètement vide sur une étendue vaste d’au moins 150 millions d’années-lumière… Les astronomes ont d’ailleurs nommé cet endroit, le « vide local ». Ainsi, hormis NGC 6503, n’y a-t-il aucune autre galaxie spirale ni naine, nulle étoiles ou amas sur des millions d’années-lumière à la ronde ! L’astronome amateur Stephen James O’Meara lui a attribué, à juste titre, le surnom de « galaxie perdue dans l’espace » (« lost-in-space galaxy »).
Au contraire, la Voie lactée où nous résidons, est loin d’être une solitaire vagabonde. Idem pour les centaines de milliards de galaxies qui peuplent l’Univers observable…Plusieurs galaxies naines nous tournent autour (les plus célèbres sont les deux nuages de Magellan…) ainsi que la grande voisine Andromède (M31), laquelle flirte avec nous à environ 2,5 millions d’années-lumière (nous avons entamé une danse depuis plusieurs milliards d’années qui se soldera par une collision-fusion). Notre groupe ou équipe galactique compte environ 40 membres liés ensemble gravitationnellement.

Située à 18 millions d’années-lumière de nous, en direction de la constellation du Dragon, NGC 6503 est trois fois plus petite que la Voie lactée.
Sur cette image composite du télescope spatial Hubble, réunissant un cliché pris en 2003 avec l’instrument ACS (Advanced Camera for Surveys) et en 2013 avec WFC3 (Wide Field Camera 3), sur ses franges, les innombrables nébuleuses — taches rouges et rosées — où bourgeonnent de nouvelles étoiles, associées aux essaims bleutés de jeunes étoiles ; plus au centre de ce tourbillon, on découvre le bulbe jauni où se massent des dizaines de milliards d’étoiles plus âgée et moins chaudes… D’épais nuages sombres serpentent dans ce disque en spiral d’environ 30 000 années-lumière de diamètre.

Téléchargez l’image en haute résolution (3 Mo) ici.

Crédit photo : NASA, ESA, D. Calzetti (University of Massachusetts), H. Ford (Johns Hopkins University), the Hubble Heritage Team

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2015 Xavier Demeersman
Tags from the story
,
More from X. Demeersman

Ephéméride astronomique : semaine du 8 au 15 janvier 2012

Principaux événements célestes à observer du 8 au 15 janvier 2012 A...
Read More

1 Comment

  • Bonjour,

    je ne comprend un point, vous dites que cette galaxie est dans une bulle de vide de 150 millions d’AL de diamètre et plus loin vous dites qu’elle est située à 18 millions d’AL de la Terre. Doit-on déduire qu’elle est sur le « bord » de cette bulle de vide? si c’est le cas, peut-on vraiment dire qu’elle est dans cette bulle?

    PS : A part ça, vous faites un très bon blog, j’adore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *