Hubble : portrait de la région centrale de la galaxie spirale barrée NGC 1097

ngc1097 hubble
Région centrale de la galaxie spirale barrée NGC 1097 – Anneau lumineux autour du noyau où se cache un trou noir supermassif de 100 millions de masses solaires

Couronne d’étoiles autour du noyau lumineux de la galaxie spirale barrée NGC 1097.

Située à environ 45 millions d’années-lumière de nous en direction de la constellation australe du Fourneau (Fornax), NGC 1097 (la situer avec WikiSky) est une galaxie spirale barrée qui se distingue de la plupart de ses homologues par un noyau beaucoup plus lumineux que les vastes régions qui l’entoure. Celles-ci paraissent plus pales et diaphane, échancrées par de sombres sillons de poussières interstellaires. NGC 1097 se classe parmi les galaxies dite de Seyfert, caractérisées par ce contraste important. Un trou noir supermassif de plus de 100 millions de masses solaires gouverne le centre de la galaxie. Même s’il est imperceptible, son environnement brille considérablement par l’échauffement de la matière qu’il attire vers lui. Les tons jaunes qui baignent la place centrale trahissent la présence massive d’étoiles relativement âgées.

L’autre signe particulier de cette galaxie que l’on peut admirer de face est l’anneau blanc et brillant de 5 000 années-lumière de diamètre qui ceint le renflement central. Une couronne de jeunes étoiles bleues qui doivent leur éclosion concomitante à la migration massive de gaz et de poussières depuis les bras presque droit (spiral barré). Les étoiles les plus massives illuminent (et modifient la structure des) les vastes nébuleuses pétries par les remous gravitationnels.

NGC 1097 dans l'infrarouge
NGC 1097 photographiée dans l’infrarouge par le télescope spatial Spitzer

NGC 1097 possède deux galaxies-compagnes, NGC 1097 A et NGC 1097 B, qui échappent à nos yeux car situées hors champ de ce magnifique portrait capturé avec le télescope spatial Hubble. La première, de type elliptique, aurait interagi il y a plusieurs dizaines de millions d’années avec la principale. La seconde quant à elle, est de type naine.
Entre 1992 et 2003, trois supernovae ont été observé au sein de cette étonnante galaxie.

Afficher et/ou télécharger l’image en haute résolution (5,9 Mb).

Crédit photo : ESA/NASA/Hubble.

Tags from the story
, , ,
More from X. Demeersman

La constellation de la Chevelure de Bérénice

A la découverte de la constellation de la Chevelure de Bérénice. Par...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *