Historique ! Ne manquez pas l’atterrissage de Philae

rosetta_atterrissage

Le 12 novembre, une machine partie il y a 10 ans de la Terre a un rendez-vous historique avec la surface d’une comète.

Ce mercredi 12 novembre 2014, la communauté scientifique retiendra son souffle, et plus particulièrement tous les chercheurs et ingénieurs qui ont mis en place la mission européenne Rosetta. Ce jour historique marque en effet, le grand saut que doit accomplir le petit robot de 100 kg, Philae.

Celui-ci quittera la sonde spatiale vers 9h30 (heure de Paris) pour aller s’accrocher/s’agripper, quelques heures plus tard, sur le dos de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko. Précisément sur le site choisi baptisé « Agilkia », situé sur le plus petit des deux lobes du noyau. Si tout va bien, nous pourrons découvrir le premier panorama de l’Histoire humaine d’une comète pris in situ.

Cela fait 10 ans, le temps du voyage jusqu’à ce corps de glace et de poussière, que toute l’équipe attend cela. 10 ans que Philae patiente de s’envoler vers l’astre chevelu pour s’y poser en douceur, pour l’étudier aussitôt son débarquement, car oui la batterie embarquée ne pourra tenir que quelques heures… Aussi, si ses panneaux solaires ne parviennent pas à l’alimenter, faute d’ensoleillement, sa mission sera-t ‘elle abrégée. Les scientifiques le savent et ont donc prévu une batterie de mesures, relevés et autres collectes d’images rapides au cas où cela devait s’arrêter. Quoi qu’il en soit, tôt ou tard, l’atterrisseur subira les affres de l’activité de la comète, laquelle ne va cesser de croître à mesure qu’elle approche du Soleil (périhélie le 15 août 2015).

Rappelons que l’opération est très délicate car la comète est en mouvement, rotation de 12,4 heures, et que le site peut présenter des aspérités indiscernables à plusieurs kilomètres de distance. « On ignore si elle s’enfoncera comme dans de la neige ou si au contraire le sol est très dur » a confié au Monde, le professeur Jean-Pierre Bibring, responsable scientifique de Philae.

« Si ça marche, les découvertes iront au-delà de ce qu’on imagine. Nos répondrons à des questions que nous ne nous posons même pas ! ».

Nous pourrons tous vivre l’événement en quasi-direct, avec un plus de 27 minutes de décalage car la comète qu’épie Rosetta est à environ 510 millions de km de la Terre. L’ESA et le CNES (qui a participé au développement de la mission) retransmettront les opérations depuis le centre de contrôle sur internet.

Bonne chance à Philae !

Retransmission en direct à partir de 15 h

Voici le déroulement des opérations (timeline plus détaillée ici) :

  •  9h30 : séparation et début de la descente de Philae ; confirmation à 10h03
  •  9h45 : ouverture du train d’atterrissage de Philae
  •  15h30 : début de la retransmission web en vidéos multi-flux
  •  15h54 : début des prises de vue du site d’atterrissage « Agilkia » par la caméra ROLIS
  •  16h34 : contact avec la surface de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko
  •  17h (+ ou – 15 min) : confirmation de l’atterrissage par le centre de contrôle de Philae
  •  19h : réception du panorama du paysage autour de Philae

Ensuite, espérons-le, champagne !

rosetta_chiffres


Crédit photos et vidéos : ESA/DLR/CNES.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2014 Xavier Demeersman
Tags from the story
, , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *