Etoiles qui rajeunissent dans l’amas globulaire M 30

M 30
L'amas globulaire Messier 30

Éclaircissements sur l’étonnante population d’étoiles bleues dans l’amas globulaire Messier 30 principalement peuplé d’étoiles de 12 à 13 milliards d’années.

L’amas globulaire Messier 30 attire l’attention des astronomes depuis plusieurs années pour son étonnante population d’étoiles bleues qui semblent rajeunir. Connues depuis les années 1950 et surnommées « trainards bleus » (Blue Stragglers), ce sont des centaines d’étoiles qui présentent des signes de jeunesse là où la majorité est âgée, en moyenne, de 12 milliards d’années. Francesco Ferraro de l’Université de Bologne et co-auteur de l’article publié dans la revue Nature remarque que « c’est comme voir des enfants sur la photo de groupe dans une maison de retraite. Il est normal de se demander ce qu’ils font là. » En effet, pourquoi y a t’il autant d’étoiles jeunes et bleues dans un amas vieux de 13 milliards d’années et surtout, comment expliquer leur apparent « rajeunissement » ?

Les chercheurs ont pensé au phénomène de « vampirisme ». Dans des systèmes doubles d’étoiles, il n’est pas rare que la plus massive des deux transfère de l’hydrogène à sa voisine, apportant ainsi du « carburant » qui augmente son activité … Mais il demeurait d’autres cas avec de légères différences, sans explications.
Toutefois, une découverte récente vient éclaircir le mystère : la collision et la fusion des étoiles. En effet, la dynamique des amas globulaires peut précipiter les étoiles vers le centre très dense. C’est ce qui s’appelle une « effondrement du noyau ». Un épisode de ce type a vraisemblablement eu lieu il y a 2 milliards d’années, occasionnant ainsi de multiples collisions dans le centre déjà surpeuplé. Fusions en bande propice à réactiver les réactions nucléaires dans les couches supérieures et à augmenter la température. Les étoiles concernées retrouvent ainsi un nouvel éclat de jeunesse, un bleu qui contraste avec les étoiles jaunes majoritaires dans l’amas.

Messier 30, comme son nom l’indique, appartient au catalogue de Charles Messier qui l’a découvert en1764. L’amas globulaire est une concentration de plusieurs centaines de milliers d’étoiles âgées de 12 à 13 milliards d’années. Il est situé à environ 28 000 années-lumière de nous dans la constellation du Capricorne. Son diamètre est estimé à 90 années-lumière. Il est un des 150 amas globulaires connu de notre galaxie.

L’image ci-dessus a été réalisée avec le télescope spatial Hubble et les caméras WFPC2 (aujourd’hui remplacée) et ACS.

Télécharger l’image en très haute résolution (6,7 Mb).

En vidéo, zoom vers l’amas globulaire M 30.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=yqsmmYZDC7o[/youtube]

Crédit photo : ESA/NASA.

Tags from the story
, , , , , ,
More from X. Demeersman

Les missions lunaires LRO et LCross de la NASA

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=7eSzqndNJts[/youtube] La NASA a lancée cette nuit deux nouvelles sondes d’exploration lunaire....
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *