Des nébuleuses observées dans une galaxie lointaine

La galaxie distante SMMJ2135-0102
La galaxie SMMJ2135-0102

Par un heureux concours de circonstances, une équipe d’astronomes a pu observer pour la première fois des nébuleuses dans une galaxie située à plus de 10 milliards d’années-lumières de la Terre.

Cet exploit, les astronomes le doivent en partie aux exceptionnelles performances du télescope submilimétrique Atacama Pathfinder EXperiment (APEX) installé au Chili. Celui-ci a exploité les images et les données d’une galaxie SMMJ1235-0102, récemment découverte, située à plus de 10 milliards d’années-lumière de nous ! Leur chance est notamment la présence d’un amas de galaxies très massives entre elle et nous. Cela créé un effet de lentille gravitationnelle (prédit par la théorie de la relativité générale d’Albert Einstein) qui amplifie la luminosité de l’objet situé à l’arrière-plan et le grossit 32 fois ! La force de gravité de l’amas galactique déforme le « tissu » de l’espace-temps et courbe les rayons lumineux, un effet de lentille décuple ainsi l’objet qui est à l’arrière-plan … Ce phénomène peut aider considérablement les astrophysiciens et les cosmologistes, comme dans le cas présent, dans leurs études d’objets lointains à l’instar de cette galaxie. Aussi, ont-ils vu ce qu’il s’y passe il y a plus de 10 milliards d’années ! L’univers est encore jeune et les galaxies ne ressemblent pas à celles que l’on connaît et observe aujourd’hui (cela n’a pas vraiment de sens de dire « aujourd’hui », il s’agit plutôt de « passé plus ou moins proche » !), dans notre univers local !

A leur grande stupéfaction, les astronomes sont parvenus a observé des nébuleuses où se forment des étoiles au sein de cette galaxie lointaine ! La résolution atteinte est de quelques années-lumières, comparable à celle obtenue avec les objets du même type dans notre Voie Lactée. Seul le futur radio-télescope Atacama Large Millimeter/submillimeter Array (ALMA), qui sera construit sur le même site, fera aussi bien et sans l’aide de lentilles gravitationnelles ! Il apparaît que les nébuleuses sont 100 fois plus lumineuses que leurs homologues de la Voie Lactée. Quant à leur densité, très importante, elle évoque aux chercheurs celle qui règne au centre de nos nébuleuses. Autant d’indices qui indiquent une activité très élevée. Les calculs estiment que la galaxie donne naissance, en moyenne, à 250 étoiles de masses équivalentes au Soleil chaque année !

Cette observation très exaltante donne un avant-goût de ce que pourra obtenir comme données le futur radio-télescope télescope ALMA, en construction au Chili.

En vidéo, zoom dans la galaxie lointaine SMMJ1235-0102.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=0VeW44grSnk[/youtube]

Crédit photo : ESO/APEX/M. Swinbank et al., NASA/ESA Hubble Space Telescope et SMA.

Tags from the story
, , , ,
More from X. Demeersman

La nouvelle mission de la NASA, Psyché, va explorer un étrange astéroïde géant

Dans cette vidéo, la Nasa offre un avant-goût de la mission de...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *