Découverte d’une veine de gypse sur Mars

Gypse martien
Gros plan sur la veine de gypse

Le rover Opportunity a découvert une veine de gypse qui représente pour les géologues et les planétologues, la meilleure preuve que de l’eau liquide a coulée sur Mars.

Le rover Opportunity (MER, Mars Exploration Rover) qui va bientôt fêter ses huit ans d’exploration de la surface martienne affiche une forme insolente. Le rude hiver, long de 6 mois s’annonce pour le 29 mars 2012 dans l’hémisphère sud aussi, les ingénieurs qui pilotent le vaillant robot à plusieurs dizaines de millions de km de distance, sont-ils à la recherche d’un « abri » sur les pentes les plus ensoleillées de son environnement. Sur son chemin, Opportunity a fait une découverte extraordinaire : une veine de gypse affleurant à la surface. Il s’agit de la preuve la plus forte et la plus indiscutable que les scientifiques ai jamais possédé sur la présence – certes très ancienne (environ 4 milliards d’années) – d’eau liquide sur Mars. Jusqu’ici, plusieurs éléments allaient dans ce sens mais « Homestake », nom donné à la veine de gypse longue de 50 cm et pas plus large que le pouce, est la meilleure d’entre elles.

mars vein opportunity
Contexte géographique de "Homestake"

Plutôt banal sur Terre, le mot même de « gypse » trahit son utilisation courante pour le plâtre. Sa présence sur Mars a de quoi « faire bondir les géologues de leur chaise » s’amuse Steve Sqyres, en charge des investigations avec Opportunity, qui a rendu public cette découverte le 7 décembre. Le gypse né d’un processus géo-chimique, des infiltrations d’eau liquide dans les roches. Cela s’est produit à l’endroit même où le rover les a découvert. Il existe probablement tout un réseau de gypse, plus en profondeur et aussi tout autour que les géologues vont tenter de trouver. Le spectromètre APXS (rayon x) a permis de déterminer qu’il s’agit d’un sulfate de calcium relativement pur.

Il semblerait que le rover ai franchi une frontière géologique qui apparait plus ancienne. Après un périlleux cheminement de trois années à travers une plaine semée d’obstacles, Opportunity est à présent en bordure du vaste cratère Endeavour (22 km de diamètre), plus exactement à Cap York, une crête érodée (voir carte) où il devrait passer l’hiver. Au printemps, le rover prendra la direction du sud.

Source : Mars Exploration Rovers.

Crédit photo : NASA/JPL-Caltech/Cornell/ASU.

Tags from the story
, , , ,
More from X. Demeersman

Le 31 mai, l’astéroïde 1998 QE2 passe au plus prés de la Terre

Une fois de plus un astéroïde de plus d’un kilomètre de longueur...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *