La comète PanSTARRS photographiée au crépuscule

Les comètes PanSTARRS et Lemmon au crépuscule
Les comètes PanSTARRS et Lemmon au crépuscule – Superbe photo prise dans les Andes par Yuri Beletsky

La comète PanSTARRS dans les lueurs du crépuscule de l’hémisphère austral.

Cette année 2013 pourrait bien être marquée par le passage, dans les parages, de deux comètes exceptionnelles. La comète ISON qui devrait se donner en spectacle à la fin de l’automne prochain est même annoncée comme “comète du siècle” !

carl-gruber-c2011l4
Comète PanSTARRS photographiée au crépuscule au-dessus de Melbourne (Photo de Carl Gruber)

En ce début de mars 2013, c’est la comète C/2011 L4 (PanSTARRS) ou comète PanSTARRS qui occupe le devant de la scène. De plus en plus brillante à l’approche de notre Soleil, elle se montre à présent sans pudeur dans le ciel crépusculaire de l’hémisphère sud. Comme on peut le constater sur la photo ci-dessus capturée le 2 mars par Carl Gruber, PanSTARRS se dévoile en dépit du halo de pollution lumineuse d’une grande ville comme Melbourne et brille plus que les principales étoiles de la Grande Ourse. Sa magnitude atteint +2.

Comet PanSTARRS from Paranal
Comets Lemmon and PANSTARRS from Paranal
Le 5 mars, la comète atteindra sa plus petite distance avec la Terre : environ 163 millions de km (1.09 UA) et cinq jours plus tard, elle approchera notre étoile à une distance estimée à 44,8 millions (0.3 UA) soit à l’intérieur de l’orbite de Mercure. A cette date, la comète d’environ 9 km de diamètre sera trop prés du Soleil, visuellement, pour espérer l’observer. Ce ne sera qu’à partir du 12 et 13 mars qu’elle montrera le panache de sa queue dans les lueurs du crépuscule. Les observateurs situés dans l’hémisphère boréal seront alors privilégiés pour l’admirer, la photographier et suivre son évolution après qu’elle ait essuyée les vents et tempêtes solaires.

PanSTARRS à gauche et Lemmon à droite
PanSTARRS à gauche et Lemmon à droite (photo de Michael Mattiazzo)

Galerie photo des comètes visibles en ce moment (PanSTARRS et aussi Lemmon et ISON laquelle se rapproche du système solaire interne) sur Spaceweather.

Infos sur la photo de Carl Gruber ici.

Nota Bene : La comète C/2011 L4 (PanSTARRS) doit son nom au programme Panoramic Survey Telescope And Rapid Response System qui a fait sa découverte en juin 2011.

Crédit photo : Carl Gruber.

More from X. Demeersman

Découvrez le noyau de la comète de Rosetta en 3 D

Les images de Rosetta nous livre l’intimité de sa comète. Dix ans...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *