Ce qu’a vu Cassini lors de son premier grand plongeon entre Saturne et ses anneaux

Dans cette vidéo accélérée, on peut voir l’ensemble du survol historique de Saturne que la sonde Cassini a réalisé le 26 avril. Ce fut son premier plongeon (sur 22) dans le passage étroit de 2.000 km entre la planète et ses anneaux.

Ces images de la haute atmosphère de Saturne ont été prises le 26 avril à l’occasion du premier plongeon de Cassini entre la planète géante et ses anneaux (un passage étroit de quelque 2.000 km de large). Cette visite est inédite. La sonde en a réalisé un second le 2 mai et 20 autres sont au programme dans le cadre du « Grand Finale », ultime chapitre de sa mission commencée il y a 13 ans.

Dans un premier temps, on peut voir toutes les images brutes prises à la volée par Cassini et transmises quelques heures plus tard. La séquence, ici accélérée, a duré en réalité une heure. Le vaisseau a survolé Saturne longitudinalement, en commençant par son pôle nord. D’abord à 72.400 km au-dessus du tourbillon (l’ovale sombre) au centre de la structure hexagonale qui coiffe le sommet de la planète. Puis, progressivement, la sonde est descendue jusqu’à 6.700 km d’altitude, acquérant au passage de la vitesse comme on peut le voir dans le défilement. La résolution des images est passée de 8,7 km à 810 m par pixel.

Au sujet de la grande structure polaire, Kunio Sayanagi, un membre associé de l’équipe d’imagerie a déclaré : « J’ai été surpris de voir tant d’arêtes vives le long de la limite extérieure de l’hexagone et le mur de l’œil du vortex polaire. Quelque chose doit empêcher les différentes latitudes de se mélanger pour maintenir ces arêtes ».

Les manœuvres de Cassini pour positionner son antenne comme bouclier

On remarquera aussi que l’orientation du cadre change vers la fin de la séquence. Cela était prévu : il s’agit d’un mouvement opéré par le vaisseau pour que sa grande antenne de 4 m de diamètre passe à l’avant afin d’agir comme bouclier. Une précaution contre les éventuels impacts de grains de poussière, décidée par les équipes techniques et scientifiques. Finalement, les premiers résultats ont montré que cet espace était plutôt un « grand vide ».

Dans les deux autres parties de la vidéo, la Nasa a pris soin de figurer le survol de Cassini, et son pivotement, relativement à Saturne.

Pour le passage du 28 juin qui sera presque identique, Andrew Ingersoll, un membre de l’équipe d’imagerie de Cassini, promet de plus belles vues encore avec une optimisation des réglages.

entre Saturne et les anneaux
Animation créée à partir des images brutes transmises par Cassini après son 2e plongeon, le 2 mai — Crédit : NASA/JPL-Caltech/SSI et Jason Major
Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2017 Xavier Demeersman
More from X. Demeersman

Maximum de l’essaim d’étoiles filantes les Géminides le 14 décembre

Les essaims météoritiques sont légions tout au long de l’année mais leur...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *