Applications (indispensables) en astronomie pour iPad et iPhone

SkyGuide-screen

Sky Guide, magnifique application créée à partir des photos du ciel et de la Voie Lactée prises par Nick Risinger

Sélection des meilleures applications pour vous repérer dans le ciel étoilé et vous initier à l’astronomie.

Depuis la naissance de l’iPhone puis un peu plus tard celle de l’iPad, les applications pour iOS sur le thème de la découverte et l’initiation en astronomie se sont multipliées. Certaines ont connu de très beaux succès et maintiennent leurs leadership dans cette niche. Pour beaucoup, il a fallu évoluer avec le temps, gommer les défauts de jeunesse, les excès et fioritures, repenser la navigation, la prise en main et tendre vers l’épure. Parmi cette “constellation” d’applications qui nous invitent à découvrir le ciel – ou encore à approfondir vos connaissances dans ce domaine très vaste – voici une sélection de celles qui nous paraissent les plus réussies. De celles qui n’ont pas sacrifié les dimensions pédagogiques, ludiques, esthétiques voire poétiques car c’est avant tout pour passer de belles et excitantes nuits sous les étoiles que vous recherchez ces apps. Les applications qui savent, non sans dextérité, contenter et les amateurs exigeants et les curieux d’un soir (ou plusieurs) en quête de connaissances ne sont pas en reste. Inventaire actualisé pour le cru 2013 (car oui, d’année en année, il en est qui disparaissent et d’autres qui perdent en ergonomie …).

Les « Atlas du ciel virtuels »

Quelques applications qui vont vous faire découvrir le ciel autrement, en vous amusant.
Toutes proposent de dévoiler les constellations devant vous, leurs noms et leurs étoiles les plus brillantes, simplement en positionnant votre iPhone ou iPad dans la direction qui vous intéresse. De véritables cartes du ciel interactive.

Skypix

skypixLe principal attrait de cette application développée par le magazine Science & Vie est la large contribution du brillant journaliste scientifique et astro-photographe Serge Brunier. Par delà son indéniable talent pour narrer le ciel et ses découvertes (il est toujours agréable d’écouter ou ré-écouter ses chroniques sur France Info), lui qui parcoure le monde pour photographier le ciel partage ici une merveilleuse mosaïque de 1 200 images réalisées en haute résolution. Tapisserie fascinante où apparaissent véritablement plus de 10 millions d’étoiles. Soit un fragment de la vaste Voie Lactée qui en compterait des dizaines de milliards …, toutes patiemment recueillies sur le filet des capteurs ccd au fil de 120 heures de pause dans plusieurs régions du monde. Des étoiles plein les yeux !
Par delà la beauté envoutante, on retrouve en filigrane, les dessins stylisés des constellations qui peuplent le ciel de vos soirées. On regrettera cependant l’absence des figures mythologiques, évoquant le ciel de nos ancêtres. Au cours de la navigation, on peut afficher les planètes, bénéficier de petites fiches descritives. Idem pour les autres objets du cosmos. Hélas pas d’images lorsqu’on “zoome” avec les doigts. Skypix intègre quelques vidéos évoquant, par exemple, la photographie du ciel ou initiant à l’observation.
L’application est en français.
Note : 4/5

Skypix-screen

Carte du ciel

carteducielBelle application reproduisant le ciel devant vous. Image illustrée de la nuit étoilée où apparaissent les constellations : traits reliant les étoiles dominantes, dessins mythologique et leurs limites frontalières. Au sein de chacune, on peut choisir d’afficher les principaux objets célestess qui s’y cachent. On peut zoomer sur n’importe quelle région du ciel, apprécier les myriades d’étoiles dans leurs couleurs caractéristiques, animées par un effet de scintillation. Les fiches descriptives sont assez sommaires et se content de livrer les principales informations de l’astre : type, période, taille, magnitude, distance … Plusieurs “mises-à-niveau” sont proposées. Hélas, ces plug-ins sont payants. Mis bout-à-bout, on peut se retrouver à débourser une somme importante.
Application en français avec achat “in-app”.
Note : 4/5

Astro 3D +

Astro3DplusCette carte du ciel virtuelle et interactive se distingue par l’affichage de figures mythologiques en couleur dessinées pour l’occasion (dans un style discutable et parfois caricatural) et aussi par la possibilité d’appréhender le ciel en trois dimensions (3D). En basculant dans ce mode, on quitte la Terre pour la découvrir depuis l’espace tandis qu’elle défile devant les constellations. Les distances des étoiles sont également reproduites si bien que nous les découvrons sous un autre jour, mises en perspective. A la fois ludique et très intéressant, c’est ce ce qui sa force. Par ailleurs, on y retrouve tous les ingrédients essentiels qui aident les débutants à retrouver leurs chemins parmi les étoiles.
Application multilingue dont le français.
Note : 4/5

Astro3Dplus-screen

Starmap

starmapHDPrésent depuis l’aube d’iOS (d’abord iPhone et iPod Touch), ce “planétarium de poche” a perdu du poids avec la maturité. Son design est plus épuré et la navigation est, de fait, plus agréable. Place donc à l’essentiel : le ciel étoilé dans toute sa majesté et la découverte au bout des doigts. A l’instar de beaucoup d’autres « cartes du ciel virtuelles », il suffit de placer l’écran devant soi pour faire connaissance avec les constellations qui y paradent.
Plus condensé, le menu de Starmap propose un accès directe aux objets célestes qui sont au menu de la soirée/nuit. Des graphiques permettent en un seul coup d’oeil de voir les heures de lever et de coucher de chaque objet. Une fonction qui permet d’optimiser les observations.
L’onglet “Univers” nous propose un grand voyage cosmique. En quelques glissements des doigts, vous voilà transporter de la Terre aux confins du système solaire, de la banlieue de notre galaxie aux super-amas qui remplissent un fragment d’Univers … Ludique, bien sûr et pédagogique, toujours.
Application en français. Existe en version Lite (gratuit), normal et pro.
Note : 4/5

Redshift

Avant d’être une application pour iOS, Redshift est, depuis de longue date, un logiciel bien connu des amateurs d’astronomie. Un compagnon de toutes les nuits (ou presque) d’observation. Fort d’une grande expérience, l’éditeur a porté son savoir-faire sur les plateformes mobiles, en partie à l’adresse du grand public. Relativement simple, l’interface permet de se promener dans le firmament, partager des informations clés sur les principaux objets célestes et aussi d’approfondir l’exploration dés lors que l’on “zoome” ou recherche des cibles d’intérêt. Les observateurs plus expérimentés ne sont pas en reste.
Dans les menus, on trouve les descriptions essentielles (sommaire) des étoiles les plus brillantes de chaque constellation. On peut obtenir d’avantage d’informations en se connectant à Wikipedia (à condition seulement de bénéficier d’un accès internet wifi/3G lors l’exploration du ciel). Un bouton “fusée” vous emmène à trés grande vitesse  faire le tour de l’astre de votre choix. Une escapade qui révolutionne nos points de vue habituellement géocentrique. Plusieurs voyages en trois dimensions (3D) sont proposés dans l’espace proche et lointain.
L’application est multilingue dont le français.
Note : 4,3/5

Star Walk

SW_iconUn des premiers né du genre (sur iOS) et désormais soutenue par l’ESO et l’ESA, Star Walk doit certainement son succès à sa prise en main très intuitive et une ligne esthétique simple et efficace. Une application conçue pour toute la famille qui ne rebutera pas les débutant grâce à sa navigation très séduisante et « planante ». Découvrez tout en vous amusant.
En parcourant les menus, vous pouvez suivre les passages des satellites, admirer des nombreuses photos du cosmos prises soit par des astronomes amateurs soit par les télescopes les plus puissants de la planète. Bien sûr, on peut avancer l’heure et la date, deviser le ciel de nos ancêtres ou encore découvrir les alignements planétaires auxquels assisteront nos descendants. Enfin, “last but not least”, une fonction rare et pourtant très bienvenue : l’affichage de la voute céleste dans différentes longueurs d’onde. Voilà qui change de l’ordinaire, ainsi peut-on parcourir notre ciel dans l’infrarouge, l’ultraviolet, le rayonnement x, en découvrir les multiples facettes.
Application multilingue dont le français.
Note : 4,5/5

Sky Safari 3

SkySafariAppIconL’application développée par Southern Stars se décline en plusieurs versions, de la basique jusqu’à la pro laquelle devrait combler – nonobstant son prix de 35,99 € – autant les novices friands d’informations que les amateurs les plus retors . Sky Safari 3 Plus/Pro (à ne pas confondre avec le jeu Ski Safari) est assurément l’une des apps “atlas du ciel virtuel” qui va le plus loin dans l’exploration. L’interface demeure malgré tout agréable et relativement simple …
Bien qu’en partie en anglais, les descriptions des corps célestes sont loin d’être sommaires et prodiguent de précieuses informations. Une valeur ajoutée significative car étoiles, planètes, constellations sont abordées à la fois sur le plan historique, mythologique et astro-physique. Les portraits des innombrables essaims d’étoiles, étoiles doubles ou triples, nébuleuses, etc. sont riches de données, agrémenté dans plusieurs cas de photos d’astronomes amateurs. D’ailleurs, celles et ceux qui possèdent un instrument (lunette, télescope) apprécieront de les piloter avec l’application (wifi requis).
Le mode nuit est très apprécié car, ainsi teinté de rouge, l’écran ne vous aveuglera plus lors des multiples consultations. Bien sûr, on peut avancer ou reculer l’heure, la date, pré-sélectionner dans le “best of” de la soirée, les objets célestes qui vous intéressent et les ajouter à votre liste de favoris.
En cliquant sur l’onglet “Orbite”, on quitte la “carte du ciel” pour s’élancer dans un rodéo à travers le système solaire, au gré des glissements de doigts ! Une fonction très ludique qui permet d’appréhender la position de chaque planète relativement à l’étoile centrale, le Soleil et cela quel que soit la date … Sky Safari est facile à manipuler et très complet (variable selon la version choisie). Le principal regret est l’absence de “localisation” de la langue pour les textes insérés.
Note : 4,7/5

Sky Guide

Sky-Guide-iconApparue en 2013, l’application a été conçue et pensée avec un souci constant du détail et de la beauté. Sky Guide invite à la contemplation, à l’enchantement. La faute à son maître d’oeuvre, Nick Risinger célèbre pour de sublimes photographies de la Voie Lactée (voir ici et sinon dans l’app). Voyager dans la voûte céleste prend tout son sens. On est littéralement ensorcelé par cette abondance stellaire qui macule le ciel. Les constellations se livrent dans leurs plus beaux atours : vêtues de nébuleuses et grésillantes d’étoiles, par centaines de millions dans certaines régions …  Sky Guide se contente de l’essentiel : faire découvrir le ciel étoilé devant soi, au présent (dommage qu’à ce jour, on ne puisse pas modifier l’heure et la date). Les dessins qui habillent chacune des constellations sont très beaux et élégants, visiblement inspirés de l’art de la Grèce antique. Les lignes se tissent doucement. Pour rien enlever au charme et à la poésie sans pour autant sacrifier la dimension scientifique, les étoiles les plus brillantes émettent un son, une notre relative à leurs couleurs donc leurs températures. A la fois zen, poétique et intuitive, la voûte céleste est très envoûtante. C’est l’essentiel.
De loin ma préférée !
Note : 4,8/5

Andromeda_SkyGuide

Actualité, Atlas des planètes ou du système solaire

3D Sun

3DSunSuivez les temps forts de l’activité solaire et géomagnétique (alertes éruptions solaires, aurores, etc.) et découvrez le Soleil en quasi temps réel révélé par les satellites STEREO et SDO.

Application en anglais.

 

Exoplanet

ExoplanetPartiellement traduit en français, l’application Exoplanet vous tient informer des dernières planètes découvertes en orbite autour d’étoiles lointaines. C’est un inventaire complet constamment en évolution, doté des cartes d’identité de chacune de ces exoplanètes connues. Vous pouvez les localiser sur un plan de notre galaxie ou étudier leurs distributions en termes de masses, tailles ou distances par rapport à nous et notre système solaire. A la fois grand public et très riche pour qui veut approfondir ses connaissances dans ce domaine qui connait une croissance exponentielle.

Existe aussi la version présentant les milliers de planètes candidates découvertes par le satellite Kepler. Kepler Candidates (2,69 €).

Moon Globe HD

MoonGlobeHDLa meilleure carte de la Lune interactive.
Hélas uniquement en anglais.
Existe aussi Mars Globe HD.

MoonGlobeHDscreen

Hubble Top 100 et ESO Top 100

HubbleTop100Deux applications pour deux grands télescopes ou observatoires mondial. L’un dans l’espace, à plus de 400 km d’altitude et l’autre sur Terre, exclusivement dans les régions désertiques australes. Tout simplement deux portfolio ou diaporama d’une sélection de 100 de leurs plus belles images. On se rend vite compte qu’il y en a vie plus que 100 !

 

Cosmographia

CosmographiaPour un voyage virtuel dans notre système solaire, choisissez cette application à la fluidité sans égal. Du bout des doigts, vous faites tourner les planètes et franchissez les millions de kilomètres qui les séparent. Sans bug et sans erreurs …
Avec une simplicité enfantine, on découvre les orbes des planètes et de leurs satellites, on explore les mondes tout proches qui nous entourent, reconsidérons notre place dans l’Univers.
D’un design très raffiné avec navigation aisée et souple, sans aucune faute dans les perspectives, le “trip” est prodigieusement savoureux. A mettre entre toutes les mains. Bravo à son concepteur.

Cosmographia-screen

10 Comments

  • avril 27, 2012

    dVINCENT

    « des applications incontournables et indispensables »
    celui qui a écrit ne doit pas être astronome amateur!!
    ça fait depuis belle lurette que tout astronome a un atlas ! alors un atlas virtuel en + bof bof …

    par contre des applications pour piloter des monture équatoriale ou des caméras ccd, là ça manque !

  • avril 28, 2012

    X. Demeersman

    Un atlas certes mais plutôt encombrant. Ces cartes du ciel virtuelles sont très pratiques et conviennent à tout astronome amateur, débutant ou non. De plus, les commentaires associés à un grand nombre d’objets célestes sont les bienvenus.
    Sur le plan technique, des applications pour piloter son télescope, il y en a mais elles ne vont pas forcément intéresser tous ceux qui veulent découvrir le ciel avec leur iPhone.

  • mai 23, 2012

    Aurélien

    Un petit oubli indispensable : StarTracker HD !

  • mai 23, 2012

    X. Demeersman

    Pas encore testée !

  • décembre 12, 2012

    Yvan

    Merci bien ! Continuez!!

  • août 3, 2013

    Pierre Paquette

    SkySafari est maintenant disponible avec l’aide et les fonctions en français; sentez-vous libre de me contacter pour rapporter des erreurs de traduction, puisque la traduction est de moi.

  • novembre 18, 2013

    Lemariey

    NB: il n’y a pas qu’apple et ios dans la vie comme dans les applis astro.
    Skysafari ainsi que nombreuses applis d’astronomie sont disponibles sous android

  • novembre 18, 2013

    CosmoStory

    Bonjour,
    Un autre genre d’application existe. Il s’agit de visites thématiques du ciel : Nuit des Etoiles, Tome 1 (au sujet des distances dans le ciel) et Tome 2 (qui traite des caractéristiques des étoiles). Qui plus est développées par un éditeur français…
    Pour rester dans l’actualité d’Ison, CosmoStory a aussi développé un outil simple qui aidera les plus amateurs à repérer la comète dans le ciel : l’appli s’appelle Comète Ison.

  • novembre 18, 2013

    Xavier Demeersman

    Je suis d’accord avec vous mais je ne possède pas plusieurs smartphones (Android ou Windows,…). D’ailleurs, avis aux amateurs, je ne suis pas contre un inventaire critique des éditions pour les autres OS. Des applications qu’on ne trouve pas pour iPhone, iPad, etc.

  • avril 1, 2014

    Film streaming

    Merci beaucoup bon contuniation

Leave a Reply

Laisser un commentaire