Votez pour le surnom de l’astéroïde que New Horizons survolera dans un an

Illustration de 2014 MU69 basée sur les observations de juillet 2017 lors de l’occultation de trois étoiles. Cet objet de la ceinture de Kuiper pourrait une binaire rapprochée ou en contact — Crédit : NASA, JHUAPL, SwRI, Alex Parker

Aux confins du Système solaire, à plus de 6,5 milliards de km de la Terre, l’énigmatique 2014 MU69 attend son surnom. La sonde New Horizons qui avait survolé avec succès Pluton en 2015, fonce tout droit vers lui. La NASA vous invite à l’aider à lui trouver un nom informel en attendant d’en savoir plus.

La NASA, et en premier lieu l’équipe de New Horizons avec le soutien de la SETI Institute, nous invite à prendre part à la grande aventure de cette mission d’exploration des confins du Système solaire. Notre contribution, certes modeste, est demandée pour choisir le surnom de (486958) 2014 MU69.

MU69 (pour faire court) est la prochaine destination de la sonde spatiale New Horizons laquelle, rappelons-le, nous avait révélé, le 14 juillet 2015, le vrai visage de Pluton. Fonçant à quelque 50.000 km/h, le vaisseau se dirige désormais vers cet objet de la ceinture de Kuiper distant de 1,6 milliard de km de la planète naine — et quelque 6,5 milliards de kilomètres de la Terre. Il est prévu de l’atteindre le 1er janvier 2019 pour un survol à environ 12.000 km de sa surface. Ce sera le corps céleste le plus lointain jamais visité par une sonde spatiale terrestre.

Quel nom pour cet astéroïde qui est peut-être double ?

La cible MU69 — aussi nommée « PT1 » pour Potential Target 1, dans un premier temps — avait été sélectionnée après une campagne de recherche conduite avec le télescope spatial Hubble. Des observations terrestres au cours de l’été dernier, lors d’occultations d’étoiles, suggèrent que cet objet céleste situé à plus de 43 unités astronomiques du Soleil est soit un astéroïde double rapproché, soit une binaire en contact de deux corps de même taille ou presque (20 et 18 km ?).

« Après le survol, une fois que nous en saurons plus sur ce monde fascinant, nous allons, avec la NASA, travailler avec l’Union Astronomique Internationale pour attribuer un nom officiel à MU69 », a déclaré Mark Showalter, membre de l’équipe scientifique de New Horizons et directeur de l’Institut Seti de Mountain View.

Jusqu’au 6 décembre, vous pouvez donc contribuer à la nomination informelle de l’objet sur le site Internet frontierworlds. Au choix, vous pouvez proposer un nom (en respectant plusieurs règles définies sur le site) ou encore voter pour l’un de ceux déjà en lice. Par exemple :

  • Año Nuevo, en référence bien sûr au jour du survol de la sonde ;
  • des sites fictifs comme Camalor, où vivent des aliens dans la nouvelle de Robert L. Forward, Camelot 30K ;
  • des sites terrestres comme Patagonia, où l’occultation fut en partie observée ;
  • ou encore Ultima Thule qui se traduit par « au-delà des frontières du monde connu ».
Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2017 Xavier Demeersman
More from X. Demeersman

La sonde Juno a commencé à déshabiller Jupiter

Premiers regards de Juno sur la plus grande planète du Système solaire....
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *