Visite de l’astéroïde Vesta

Pôle sud de Vesta
Pôle sud de Vesta
Tandis que l’exploration de Vesta commence, de nombreuses questions se posent déjà sur son relief et l’origine de certaines marques.

La sonde spatiale américaine Dawn chargée de visiter et étudier les deux plus gros corps rocheux de la ceinture d’astéroïdes, Vesta dans un premier temps (pendant environ un an) puis Cérès (une planète naine) en 2015, livre ses premières observations.

Depuis son insertion en orbite ce 16 juillet 2011, le vaisseau descend progressivement en spirale vers la surface de Vesta jusqu’à atteindre une altitude de 2 700 km, le 11 août prochain. Celle que le chercheur Chris Russell (UCLA) qualifie de « plus petite planète terrestre » montre un visage parfois inattendu et posent plusieurs questions qui n’ont pas encore trouver de réponses ! De prime abord, ses paysages imitent ceux de la Lune ou encore de Mercure, très rythmés par les cratères. Mais la ressemblance est trompeuse et les astronomes ne sont pas au bout de leurs surprises.

Première curiosité, l’astéroïde – dont la plus grande largeur mesure 530 km – présente, dans sa partie nord, une abondance de cratères d’impact encore jamais vue ailleurs. Une densité (la plus grande connue de tout le système solaire) qui contraste avec sa moitié sud, beaucoup plus lisse !

Les chercheurs ne s’expliquent pas non plus (en tout cas, pas encore) la présence de longues rayures paralléles qui font le tour de Vesta. On pourrait penser que ces stries ou griffes dessinent son équateur (cela évoque aussi une noix avec des stries pour ligne de partage). Mais comment et par quoi ont-elles été creusées ?

Un autre mystére interroge aussi les astronomes, les rayures sombrent sur les bords de certains cratères.

Vesta, distant en moyenne de 184 millions de km de la Terre, est soupçonné d’être un des corps les plus anciens de notre système solaire. Constitué de poussières qui erraient dans le disque proto-solaire, il renferme quelques uns des plus précieux secrets sur les conditions qui régnaient autour du Soleil nouveau-né, il y a plus de 4,6 milliards d’années !

En vidéo, rotation de Vesta. L’astéroïde de 530 km de diamètre tourne sur lui-même en 5 heures et 20 minutes. Sur les images capturées par Dawn, on peut remarquer les stries qui l’entourent.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=ElJv4HnFIqI[/youtube]

Source : JPL.

Crédit photo : NASA/JPL-Caltech/UCLA/MPS/DLR/IDA.

Tags from the story
, , , ,
More from X. Demeersman

Giga-panorama du paysage autour de Curiosity

Le paysage qui entoure Curiosity en haute résolution. Mars comme si vous...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *