En vidéo, présentation de la constellation du Taureau et des Pléiades

L'amas ouvert des Hyades forme la tête du Taureau céleste - Aldebaran, l'étoile la plus brillante, est plus proche et indépendant du groupe de jeunes étoiles ; il représente l'oeil du Taureau (photo de Jerry Lodriguss)
L’amas ouvert des Hyades forme la tête du Taureau céleste – Aldebaran, l’étoile la plus brillante, est plus proche et indépendant du groupe de jeunes étoiles ; il représente l’oeil du Taureau (photo de Jerry Lodriguss)

Faites connaissance avec la très ancienne constellation du Taureau, visible de l’automne au printemps, et de la légendaire  grappe d’étoiles des Pléiades qui, à travers le monde et diverses cultures,  est un marqueur et une figure très importante. Pour jeter un pont entre astronomie art et culture.

Présentation de l’une des plus anciennes constellation du ciel boréal : le Taureau (Taurus). Sa gueule est formé par l’amas ouvert des Hyades, « celles qui font pleuvoir » . La magnifique grappe d’étoiles des Pléiades est posée sur son épaule. L’astérisme des Pléiades, d’un point de vue culturel, a une très longue histoire. Probablement peint à côté d’un taureau sur une paroi de la célèbre grotte de Lascaux (il y a 17 000 ans !), l’amas des Pléiades représente depuis des millénaires un pour les sociétés agricoles et pastorales, l’arrivée du froid (automne-hiver) quand elle se lève à l’est et celle de la douceur (printemps), le temps de préparer la terre, quand elles se dirigent à l’ouest … Le lever héliaque des Pléiades (fin de nuit, avant le lever d’Hélios, le Soleil en juin) marque pour beaucoup de culture, le début de la nouvelle année. Vous apprendrez au cours de ce modeste exposé que les Pléiades possèdent des dizaines de noms différents, en résonance avec leur nombre. L’actuel qui figure sur les cartes du ciel internationale nous vient de l’antiquité grecque.

S’agit-il de la grappe d’étoiles des Pléiades que les peintres de Lascaux ont voulu représenter au-dessus d’un taureau ?

Le ciel parsemé d’étoiles a été peuplé par nos ancêtres du monde entier, de héros, d’animaux, de symboles qui nous racontent leurs construction du monde et du cosmos. Le ciel, miroir de nos cultures, c’est une dimension qu’il m’intéresse d’explorer et de  partager. Notre histoire, nos représentations, ces étoiles qui nous accompagnent et nous guident, tels les Pléiades qui marquent les saisons, l’étoile polaire qui indique (actuellement) le nord, le Grand Chariot qui est aussi un repère et une sorte de « clef du ciel », la Voie Lactée qui pour les pèlerins du moyen-âge était et reste « el camino de estella », etc.

Copyright photos de M45 / Pléiades : David De Martin, Rogelio Bernal Andreo, Noel CarboniAlson Wong, JP Stanley, Matthew T. RussellStanislas Voldskiy, Stefano Campani, Gianni Di CelloAntonio Fernadez-Sanchez, Chris Hetlage, Luca ArgaliaAlfonso Albendea Ruiz et Robert Gendler.

Expo Flick’r.

Nota Bene
Les démonstrations du ciel nocturne ont été réalisé avec le logiciel Stellarium (gratuit). Remerciements aux talentueux astro-photographes amateurs pour leurs portraits des Pléiades ou des Hyades et aussi Patricia Chaylade qui a composée la musique.
More from X. Demeersman

Cygnus X-1, trou noir et supergéante bleue observé par le télescope Chandra

Nouvelle image de Cygnus X-1 obtenue avec les télescopes spatiaux Chandra et...
Read More

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *