Falcon Heavy : revivez le décollage de la fusée la plus puissante du monde

Revivez le décollage de la Falcon Heavy, actuellement la fusée la plus puissante au monde, le 6 février 2018. Un moment historique qui a été suivi dans le monde entier. Selon le PDG de SpaceX, Elon Musk, les chances de réussite étaient d’une sur deux. Nous avons donc tous retenu notre souffle au moment du compte à rebours. Puis ce fut le soulagement et des cris de joie parmi les spectateurs et aussi les ingénieurs en voyant le lanceur de 1.400 tonnes s’élancer vers l’espace. Que d’émotions ! Mais ce n’était pas fini, plein d’autres images incroyables nous attendaient ensuite : les deux boosters revenus se poser tout seuls à la verticale et, bien sûr, une Tesla dans l’espace… en route vers Mars et la ceinture d’astéroïdes.

Retour sur le décollage inoubliable et historique de la Falcon Heavy de SpaceX. Son fondateur Elon Musk sait nous faire rêver. Après six années de développement, le moment tant attendu du vol inaugural du plus puissant lanceur du monde était arrivé, le 6 février 2018. Un moment très suivi où tout le monde retenait son souffle. Les chances de succès étaient de 50/50 selon le milliardaire. Celui-ci a même écrit sur Twitter : « J’avais cette image d’une explosion géante sur le pas de tir, avec une roue qui rebondit sur la route. Mais heureusement, ce n’est pas ce qui est arrivé ».

Le lancement s’est fait au Kennedy Space Center de Cap Canaveral en Floride, depuis le pas de tir d’où sont parties les missions Apollo, propulsées par des fusées Saturn V, des titans inégalés. C’est donc tout un symbole, d’autant qu’Elon Musk a en ligne de mire les premières missions habitées vers Mars. Avec ce succès, SpaceX se pose en acteur majeur dans la nouvelle ère de la conquête spatiale qui s’ouvre (new space), offrant aux États-Unis, et à la Nasa, une nouvelle capacité de transport vers l’espace.

Une Tesla dans l’espace

Le vol inaugural du Falcon Heavy est un triomphe presque total. Le lanceur de 70 mètres se compose d’un assemblage de fusées Falcon 9. Quelque 27 moteurs au total ont soulevé et poussé l’engin de plus de 1.400 tonnes dans l’espace. Quelques minutes après le décollage, les deux boosters latéraux sont revenus se reposer en douceur à la verticale et de concert. Un autre beau spectacle (sans parler du son et des vibrations, pour ceux qui étaient sur place au moment du décollage). Le noyau central, quant à lui, a connu des difficultés et n’a pas pu être récupéré en mer par SpaceX. Seul bémol pour ce premier lancement.

À défaut d’un satellite pour ce vol de démonstration du Falcon Heavy, il y avait dans la coiffe, au sommet, un roadster Tesla d’une valeur de 100.000 dollars. La caméra à bord a pu nous monter le véhicule rouler — enfin, voler — au-dessus de la Terre. Au volant, le mannequin Starman écoutant Life on Mars de David Bowie. Des images extraordinaires que l’on n’aurait jamais pu croire voir un jour. La Tesla est maintenant en route vers Mars puis la ceinture d’astéroïdes. Un voyage autour du Soleil qui durera des milliers et des milliers d’années.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2018 Xavier Demeersman
More from X. Demeersman

Découverte d’une supernova dans la galaxie M51

Avis aux amateurs, une supernova est visible dans la galaxie M51 depuis...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *