Les vainqueurs des plus belles photos d’astronomie de 2016

Saturne Damian Peach
Saturne photographiée par Damian Peach

aurora-gyorgysoponyai

La plus belle photo d’aurores boréales de 2016

Aurore boréale photographiée le 20 mars 2015 dans la lumière crépusculaire du printemps naissant sur l’île Spitzberg. Quelques heures plus tôt, une éclipse totale du Soleil put y être admirée. Le cliché a été élu plus belle photo de l’année 2016 dans la catégorie Aurorae du concours annuel Insight Astronomy Photographer of the Year organisé par l’Observatoire royal de Greenwich. © György Soponyai, Royal Observatory Greenwich, National Maritime Museum
m94-deep-space-halo-iapy2016

La plus belle photo de galaxie de 2016

Intitulée « M94, Deep-Space Halo » (M94, halo de l’espace profond), cette magnifique photo composite de la galaxie Messier 94 (M94) a été réalisée à l’observatoire Sirène dans le Vaucluse, le 13 avril 2015. « Le processus était très complexe, a indiqué l’auteur, et le défi était d’essayer de montrer toutes les petites galaxies en arrière-plan ».

Le cliché a été élu plus belle photo de l’année 2016 dans la catégorie Galaxies du concours annuel Insight Astronomy Photographer of the Year organisé par l’Observatoire royal de Greenwich. Pour Pete Lawrence, membre du jury : « En pleine résolution, vous découvrez toute la majesté de la région spirale centrale. Le halo externe de la galaxie ressemble à un cocon. C’est un traitement exquis ! » Voir les challengers. © Nicolas Outters, Royal Observatory Greenwich, National Maritime Museum

moon-iapy2016

La plus belle photo la Lune de 2016

Ce cliché a été élu plus belle photo de l’année 2016 dans la catégorie Notre Lune du concours annuel Insight Astronomy Photographer of the Year organisé par l’Observatoire royal de Greenwich. Intitulée « De Maurolycus à Moretus », cette image prise fin 2015 à L’Ametlla del Vallès, près de Barcelone, nous fait découvrir le paysage du sud de la Lune constellé de petits cratères d’impact. Le jury a loué la clarté et le niveau de détails. « Cela rappelle des images des mondes lointains envoyées par les engins spatiaux en orbite » a relevé Will Gater. © Jordi Delpeix Borrell, Royal Observatory Greenwich, National Maritime Museumtse2016-indonesia-iapy2016

La plus belle photo du Soleil de 2016

Le Soleil se cache derrière la Lune. Ce cliché pris le 9 mars 2016 en Indonésie lors de l’éclipse totale du Soleil a été couronné plus belle photo de l’année 2016 dans la catégorie Soleil du concours annuel Insight Astronomy Photographer of the Year organisé par l’Observatoire royal de Greenwich. On peut admirer sur ce photo-montage l’apparition, seconde après seconde, des « grains de Bailly ». Cet effet de grains ou perles lumineuses est provoqué par les rayons du Soleil qui se faufilent à travers les reliefs sur le limbe de notre satellite naturel. © Yu Jun, Royal Observatory Greenwich, National Maritime Museum

Saturne Damian Peach

La plus belle photo d’astres du Système solaire de 2016

Cette photo de Saturne n’a pas été prise sur place par la sonde Cassini mais depuis la Terre, à travers son atmosphère fluctuante, ce qui est d’autant plus remarquable à la vue des détails. En effet, sur cette image prise le 18 mars 2016 à Marley Vale, aux Barbade, on distingue non seulement plusieurs séparations dans ses anneaux notamment celles dites division de Cassini et de Henke, mais aussi les nuances dans les bandes nuageuses et même l’hexagone qui coiffe le pôle nord de la planète géante. Bravo à Damian Peach. Ce cliché a été élu plus belle photo de l’année 2016 dans la catégorie Planètes, comètes et astéroïdes du Système solaire du concours annuel Insight Astronomy Photographer of the Year organisé par l’Observatoire royal de Greenwich. © Damian Peach, Royal Observatory Greenwich, National Maritime Museumskyscape-iapy2016

La plus belle photo de paysages célestes de 2016

Ce cliché intitulé « Binary Haze » (brume binaire) a été élue plus belle photo de 2016 dans la catégorie « paysages célestes » du concours annuel Insight Astronomy Photographer of the Year organisé par l’Observatoire royal de Greenwich. Nous sommes sur l’île de Wight et en ce matin du 9 octobre 2015, « le brouillard a ajouté une nouvelle dimension en accentuant la luminosité de la Lune croissante et de Vénus, les faisant ressembler à des sphères incandescentes » a commenté l’auteur de la photo, Ainsley Bennett venu sur ses lieux pour photographier la conjonction de la Lune avec Jupiter, Mars et Vénus. © Ainsley Bennett, Royal Observatory Greenwich, National Maritime Museum
sirius-rainbow-star-iapy2016L

a plus belle photo d’étoiles et de nébuleuses de 2016

Fasciné comme beaucoup par le scintillement de Sirius, l’étoile la plus brillante du ciel, lors des soirées d’hiver, le photographe lui a tiré le portrait dans toutes les couleurs de l’arc-en-ciel (les Anglo-saxons la surnomment Rainbow Star). « […]j’ai cherché la meilleure façon de montrer ces couleurs dans une photographie, a expliqué Steve Brown. Après plusieurs expérimentations, je me suis finalement décidé de filmer l’étoile délibérément hors focus. Pour créer l’image finale, j’ai choisi les captures vidéo qui contenaient les couleurs les plus frappantes et les ai mis ensemble dans cette image composite ».

Le cliché a été élu plus belle photo de 2016 dans la catégorie « Étoiles et nébuleuses » du concours annuel Insight Astronomy Photographer of the Year organisé par l’Observatoire royal de Greenwich. © Steve Brown, Royal Observatory Greenwich, National Maritime Museum
citylight-iapy2016

La plus belle photo la Lune de 2016

Un peu partout dans le monde, la nuit étoilée est grignotée peu à peu par la lumière artificielle de nos villes. À cause de la pollution lumineuse, les étoiles semblent s’éteindre. Et avec elles, leurs histoires. C’est une dimension de moins pour les habitants. Ici à Honk-Kong, dans ses rues étroites, le ciel est train de disparaître.

Le cliché a été élu plus belle photo de 2016 dans la catégorie « L’Espace et l’Homme » du concours annuel Insight Astronomy Photographer of the Year organisé par l’Observatoire royal de Greenwich. © Winh Ka Ho, Royal Observatory Greenwich, National Maritime Museum
lmc-iapy2016

Le Grand nuage de Magellan, prix spécial Sir Patrick Moore 2016

Cette superbe photo du Grand nuage de Magellan, galaxie naine dans le voisinage de la Voie lactée, a reçu le prix spécial Sir Patrick Moore dans le cadre du concours annuel Insight Astronomy Photographer of the Year organisé par l’Observatoire royal de Greenwich. Décernée à l’intention des débutants dans l’astrophotographie, elle n’a pas manqué d’impressionner le jury : « une image digne d’un maître expérimenté […], a déclaré Jon Culshaw. Je peux entendre Sir Patrick dans mon imagination dire : – ‘’Oui, tout simplement une image superbe. Un gagnant très, très digne en effet’’ ». © Carlos Fairbairn, Royal Observatory Greenwich, National Maritime Museum
moon2-iapy2016

La plus belle photo de 2016 réalisée par un jeune de moins de 15 ans

L’auteur de ce portrait en négatif de la Lune a remporté le prix spécial « Jeunesse » du concours annuel Insight Astronomy Photographer of the Year organisé par l’Observatoire royal de Greenwich. Cette image composite compile de 62 des 70 prises de vue capturées en l’espace de sept secondes, un soir de novembre 2015, à Chicago. « Ce qui me plaît vraiment sur ma photo de la Lune est la façon dont elle montre des détails que beaucoup de gens trouvent normalement difficiles à voir, et elle aide à souligner la complexité et la beauté de la surface lunaire. » © Carlos Fairbairn, Royal Observatory Greenwich, National Maritime Museum

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2016 Xavier Demeersman
Tags from the story
,
More from X. Demeersman

Découverte d’une exoplanète géante « tempérée » par le satellite CoRoT

Une équipe de 60 chercheurs de l’ESO et du CNES vient d’annoncer...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *