Une étrange nébuleuse planétaire en spirale

Une équipe a observé avec le télescope spatial Hubble une étrange et rarissime nébuleuse planétaire en forme de spirale.
Nébuleuse planétaire en spirale
Nébuleuse planétaire en spirale (cliquez pour agrandir)

Une équipe a observé avec le télescope spatial Hubble une étrange et rarissime nébuleuse planétaire en forme de spirale.

Ceci n’est pas un passage creusé dans l’espace-temps pour favoriser le voyage d’une légion de vaisseaux spatiaux venus d’une autre galaxie … ! Les observations menées avec la Advanced Camera for Suveys (ACS) du télescope spatial Hubble montrent qu’il s’agit des prémices d’une nébuleuse planétaire.

L’étrange et singulière structure en spirale du nuage de matière peut être expliquée par la succession de vagues émises depuis la partie centrale tous les 800 ans environ. Les astronomes ont pu mesuré que les gaz se déplacent à une vitesse de 50 000 kilomètres par heure. Nommé Iras 23166+1655, l’objet étudié s’enroule autour de l’étoile LL Pegasi qui est sans doute un système double.

Un objet curieux qui garde bien des mystères pour les chercheurs. C’est une très jeune nébuleuse planétaire ou, en d’autres termes qui peuvent paraître paradoxal, une étoile très âgée dont l’évolution la conduit à transformer son enveloppe … Une mutation qui forme un cocon autour de la naine blanche, restes extrêmement denses, chauds et lumineux de l’étoile qui fut ordinaire pendant des milliards d’années … Ainsi l’étoile exténuée s’achemine-t’elle vers une extinction lente et inexorable. Plusieurs cas de nébuleuses planétaires sont observables avec nos instruments. Parmi les plus célèbres, il y a Messier 57 ,« Anneaux de la Lyre », Messier 27, « Dumbell / le Trognon de Pomme » ou la superbe NGC 7293, « nébuleuse Hélix ». Notre Soleil connaitra ce même sort après avoir « brulé » toutes ses réserves d’hydrogène.

Pour l’heure, l’étoile centrale de Iras 23166+1655 reste invisible car cachée par d’importantes couches de poussières. Les chercheurs pensent que la période de rotation des deux étoiles et les vagues de projection de gaz sont liés. Le mouvement de l’étoile-compagnon pourrait ainsi provoquer la formation de ce motif en spirale dans les profondeurs de l’espace interstellaire. Une beauté qui intrigue tous les observateurs qu’ils soient professionnels ou non.

Télécharger l’image en haute-résolution (1,4 Mb).

Crédit photo : ESA/NASA & R. Sahai.

Tags from the story
, , ,
More from X. Demeersman

[Image du jour] : La « nébuleuse du Lion givré » photographiée par Hubble

Portrait d’une lointaine nébuleuse proto-planétaire surnommée « le Lion givré ». Les astronomes...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *