Transit de Vénus visible à l’aube le 6 juin

atmosphère de Vénus lors de son transite en 2004
Observation de l'atmosphère de Vénus durant son passage (transit) devant le Soleil en 2004

Vénus, déesse de l’amour, glissera devant le Soleil entre le 5 et le 6 juin 2012. Un furtif grain de beauté à la surface de notre étoile  qui ne sera visible, en France, qu’à l’aube !

Les 5 et 6 juin 2012, le Soleil, Vénus et la Terre seront alignés durant quelques heures. La distance entre les deux planètes, par ailleurs de taille quasi-identique  (94 % du diamètre terrestre), sera à son minimum : 43 millions de km ! Vu de la Terre, Vénus passera exceptionnellement devant le Soleil ! Pour une partie des terriens seulement ! La dernière fois que cela s’est produit, c’était le 8 juin 2004. Les observateurs qui étaient alors en France métropolitaine avaient pu suivre le spectacle du début à la fin, du “premier au dernier contact” et même entrapercevoir l’atmosphère de la planète. Après ce nouveau transit, il faudra attendre plus d’un siècle pour observer les deux prochains, le 11 décembre 2117 puis le 8 décembre 2125 !

Sur le territoire français, l’observation du transit ne sera possible qu’au lever du Soleil. Plus vous habitez à l’est, plus l’événement sera long (voir carte ci-dessous). Ce sera donc mieux à Moscou qu’à Strasbourg et mieux à Strasbourg qu’à Brest … Pour en profiter au maximum, vaut mieux s’envoler pour l’extrême-orient, Tahiti ou la Nouvelle-Calédonie. Là-bas, le transit durera plus de 6 heures et 40 minutes !

Carte de visibilité du transit de Vénus le 5 et 6 juin 2012
Carte de visibilité du transit de Vénus le 5 et 6 juin 2012 - Image IMCCE

Les observateurs situés en France métropolitaine ne goûteront qu’à la dernière partie du transit. Le Soleil se hissant au-dessus de l’horizon nord-est sera donc maculé du grain de beauté dessiné arbitrairement par la silhouette de la déesse de l’amour … Le 6 juin 2012, à 4h31 TU soit 6h31 heure locale, Vénus sera sur le point de quitter le disque solaire. Elle s’en détachera progressivement, formant comme une goutte d’eau, une “goutte noire”, bel effet d’optique connu des astronomes. A 4h49 TU soit 6h49, la belle Vénus aura totalement disparue du disque solaire. Bas sur l’horizon, le Soleil sera déformé par l’atmosphère terrestre.

Transit de Vénus
Partie du transit de Vénus visible en France (dique noir)

Pour les observateurs situés au Japon ou sur les îles du Pacifique, le transit débutera le 5 juin à 22h09 TU, heure du “premier contact”, l’entrée de la silhouette de Vénus dans le gigantesque disque solaire (le Soleil est 109 fois plus grand). Moment propice à l’observation du phénomène de la “goutte noire”.
Astronomes et photographes seront nombreux au rendez-vous donné par les orbes planétaires, guettant avec enthousiasme la silhouette de Vénus. Avec de la chance, des archipels de taches solaires flirteront avec elle, offrant de belles compositions.

Pour les astronomes professionnels, notamment ceux qui chassent les exoplanètes, le transit de Vénus est très important. A l’instar de la Terre, la planète possède une atmosphère. Certes, très riche en dioxyde de carbone (CO2), responsable d’un puissant et cuisant effet de serre : il fait environ 480 °C à la surface de Vénus ! Lors de son passage – ou transit – devant le Soleil, il devient alors possible d’étudier son atmosphère. Une méthode employée pour révéler la composition de l’atmosphère des planètes extrasolaires découvertes par transit. Dans l’espace (affranchi du filtre de notre atmosphère), Hubble se lancera dans l’aventure … Aussi, pour ne pas être aveugler par le Soleil, les astronomes braqueront le télescope spatial sur la Lune. La présence de Vénus, son atmosphère, seront lisibles dans la lumière solaire réfléchie par notre satellite naturel …

Hubble Shoots The Moon During Venus Transit
Observation indirecte du transit de Vénus

Pour observer le transit de Vénus et donc le Soleil, il est important de se protéger les yeux avec des lunettes pour éclipse. Dans un instrument, il faut impérativement utiliser un filtre solaire ou du film astrosolar. Il est possible de regarder le Soleil indirectement par  projection. Par exemple en perçant un trou minuscule dans un carton ou sténopé. On voit alors sur le support, un mur blanc ou une feuille de papier, l’image du Soleil en lumière blanche. La petite Vénus proche du limbe (en France) se distinguera.  Surtout, ne jamais regarder le Soleil directement !

Observation du Soleil par projection
Image IMCCE

Crédit photo : D. Kiselman/Royal Swedish Academy of Sciences/IMCCE/NASA/Hubble.

More from X. Demeersman

Des graines d’amas de galaxies découvertes aux confins de l’univers

Des protamas de galaxies découverts aux confins de l’univers. Les astronomes sont...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *