En vidéo, la beauté du ciel des Andes

Guillaume Blanchard
La comète Lovejoy et le VLT photographiés par G. Blanchard (version HD ici)

Habitués des lieux, le Cerro Paranal, les astronomes-photographes Stephane Guisard et Jose Francisco Salgado livrent une « timelapse video » splendide et d’une grande intensité, véritable ode au VLT et à l’un des plus beau ciel de la planète.

Le Very Large Telescope (VLT) édifié à l’aube des années 2000 par l’Obervatoire Européen de l’Hémisphère Sud (European Southern Observatory, ESO), compte quatre immenses coupoles en formes de cubes qui couronnent le Cerro Paranal (dans la Cordillère des Andes, Chili), haut de 2 700 mètres. Cet observatoire est l’un des plus grands au monde. Installé au coeur de l’une des régions les plus arides de la Terre, il bénéficie d’un nombre record de nuits claires. Du pur bonheur pour les astronomes !

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=wFpeM3fxJoQ&hd=1[/youtube]

Stephane Guisard et Jose Francisco Salgado qui travaillent ou collaborent régulièrement à l’ESO, partagent dans cette « timelapse video », la splendeur du ciel austral dans lequel trempe le VLT. Un ciel où la Voie Lactée prend un relief extra-ordinaire où ruissellent poussières, nébuleuses et des milliers de milliers d’étoiles … Ils ne se lasseront jamais de le contempler et aussi de le partager avec leurs photos.

La vidéo est une mosaïque, pour le moins prosaïque, de nuits gorgées d’étoiles. Les images donnent des frissons. Bien entendu, veiller à vous en imprégner en mode plein écran ! C’est une plongée dans l’épaisseur de l’espace, un bain ou immersion stellaire.
Les coupoles du VLT semblent accrocher sur le rebord du monde. On se croirait sur un rivage, au bord de l’océan galactique, il n’y a que l’ombre du Cerro Paranal pour nous rappeler que nous sommes encore sur Terre.
Les coupoles pivotantes apparaissent aussi comme des têtes androides qui regardent et sondent l’Univers. Ce qui est un peu cela au fond.

Nous embrassons toute la voûte céleste avec gourmandise. La grande qualité du ciel rend plus ténue que jamais la frontière entre notre monde terrestre et les « espaces infinis » qui le bordent. Nous sommes un petit grain de sable égaré dans le désert !

[vimeo]http://vimeo.com/34204309[/vimeo]

Sur le même lieu, Stéphane Guisard ainsi que Guillaume Blanchard (photo ci-dessus) et Gabe Brammer, livrent l’un et l’autre, de superbes photos et « timelapse video » de la belle comète Lovejoy. Véritable phénomène céleste et « star » cosmique de cette fin d’année, la comète qui a survécue à son approche du Soleil (moins de 140 000 km !) exhibe son double panache dans le ciel austral, à l’orée du jour. De parenté avec le « groupe de Kreutz » (débris errant à proximité du Soleil d’une ancienne comète), la comète s’enfonce, chaque jour, un peu plus dans la nuit.

[vimeo]http://vimeo.com/34073825[/vimeo]

A visiter, les sites internet de Stéphane GuisardJose Francisco SalgadoGuillaume Blanchard, Gabe Brammer, le VLT et l’ESO.

More from X. Demeersman

Nouveau portrait d’Europe, lune potentiellement habitable de Jupiter

Europe photographiée par Galileo, revue et améliorée afin de lui donner un...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *