La tache solaire AR1302 visible à l’oeil nu !

Sunset sunspot AR1302
La tache solaire AR1302 visible à l'oeil nu à la surface du Soleil - Photo de Fabiano Belisario Diniz

La tache solaire AR1302, plusieurs fois évoquée ces derniers jours est si grande qu’elle est visible à l’oeil nu à la surface du Soleil. Attention de ne pas regarder le Soleil directement sauf avec un filtre adapté ou d’attendre le coucher du Soleil !

La tache sombre AR1302 continue de croître. Déjà à l’origine de trois puissantes éruptions solaires de classe X, cette importante région active (Active Region) n’a pas finit de faire parler d’elle. Selon les prévisionnistes du National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), il y aurait 40 % de chances pour qu’une nouvelle éruption d’amplitude maximale puisse survenir dans les prochains jours.

sunspot AR1302
La tache solaire AR1302 qui s'étend sur plus de 150 000 km ! - Photo de Alan friedman

L’archipel AR1302 constitué de taches sombres de différentes tailles est devenu si grand qu’il est actuellement possible de le voir à l’oeil nu (Attention à prendre les précautions qui s’imposent !) surnager à la surface du Soleil ! Nul besoin de l’agrandir dans un instrument ! Bien entendu, il faut éviter de regarder l’astre du jour directement sous peine de lésions oculaires irréversibles ! Si vous ne possédez pas d’un instrument équipé d’un filtre solaire adéquat ni de lunettes d’éclipse en excellent état, il est préférable d’attendre le coucher du Soleil (comme sur la photo ci-dessus). Notre étoile est alors moins lumineuse, et à l’instar des observateurs dans l’antiquité grecque qui surprirent des taches solaires, vous pouvez découvrir et admirer cette grande région sombre, longue actuellement de plus 150 000 km (le diamètre du Soleil est de 1,4 millions de km soit 109 fois celui de la Terre !) !

Suite aux violentes éruptions du 24 septembre (voir vidéo), une alerte aurorale a été déclenchée le 26 septembre. L’Europe n’était, hélas, pas la région du monde la mieux placée pour admirer d’éventuelles aurores polaires ! Conséquence de la déferlante des particules solaires, les aurores furent observées dans les régions habituelles et aussi à des latitudes plus basses sur le continent nord-américain. Il a été mesuré une forte compression du champ magnétique terrestre par ce flux de vent solaire.
Si une nouvelle éruption de classe X venait à se produire, il est fort probable que de grandes draperies rouges et vertes envahiraient 24 à 48 heures plus tard le ciel de plusieurs régions du monde dont la France …

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=-VQbsnGdxDQ[/youtube]

Vous pouvez suivre l’évolution et les fluctuations de l’ « ovale aurorale » émis par le NOAA.

A consulter : SolarHam, Spaceweather, SDO, SoHO.

Crédit photo et vidéo : Fabiano Belisario Diniz, Alan Friedman et SDO.

More from X. Demeersman

Une puissante tempête solaire a épargné la Terre en 2012

Une des plus puissante tempête solaire connue se dirigeant vers l’orbite terrestre...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *