Superbe portrait d’une nébuleuse agitée par une jeune étoile massive

S106 IR

Hubble réalise un sublime portrait d’une petite nébuleuse littéralement éventrée par une de ses progénitures, l’étoile massive S106 IR.

Publiée hier, cette nouvelle image spectaculaire acquise avec le télescope spatial Hubble et la caméra WFC3 peut dores et déjà prétendre figurer dans le palmarès des plus belles photos d’astronomie de l’année 2011 (à venir) !

Ce bel objet céleste pourrait, de par sa structure dominante de deux lobes de gaz, évoquer les nombreuses nébuleuses planétaires dont Hubble a déjà tiré le portrait. Une forme de sablier, cacahuète avec la partie centrale plus maigre où se cache – plus ou moins – une naine blanche. Mais il n’est pas du tout question cela. Au contraire, la région Sh 2-106 ou S106 est un nuage moléculaire, un mégi-mélo de gaz – surtout de l’hydrogène et de l’hélium – et de poussières, large de deux années-lumières. En son sein brille la très jeune étoile nommée S106 IR, d’environ 15 fois la masse du Soleil. Sa prodigieuse énergie juvénile créée ces superbes turbulences que l’on peut admirer distinctement sur cette image d’Hubble. Le bleu trahit les nuages d’hydrogène sculptés par le rayonnement de l’étoile gigantesque. La température tout autour peut atteindre 10 000 °C ! Les régions qui apparaissent en rouge clair ou sombre sont plus froides et riches en poussières.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=PJG8iS6d0qI&hd=1[/youtube]

Promise à une longévité beaucoup plus courte que celle de notre Soleil, S106 IR explosera en supernova dans plusieurs centaines de millions d’années, après avoir épuisé toutes ses réserves d’hydrogène. Actuellement, l’étoile est au seuil de l’ “âge adulte” pour une étoile de sa catégorie, une longue période de stabilité nommée “séquence principale”.

L’étoile principale S106 IR qui perturbe la tranquillité de la petite nébuleuse Sh 2-106 (ces turbulences peuvent favoriser des condensations de matière d’où peuvent émerger des étoiles …) brille discrétement à 3 300 années-lumière de nous dans la constellation du Cygne.

Pour apprécier cette image composite dans toute sa splendeur, je vous recommande l’affichage plein écran et en haute résolution.

Afficher et/ou télécharger l’image en très haute résolution (9,1 Mb). Version “zoomable”.

Situer la nébuleuse Sh 2-106 avec Wikisky.

Source : ESA/NASA/Hubble.

Crédit photo : ESA/NASA.

Tags from the story
, , , ,
More from X. Demeersman

Nouvel atlas mondial de la pollution lumineuse

Le nouvel atlas de la pollution lumineuse montre que 80 % de la...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *