Quel est ce son « étrange » entendu par les astronautes d’Apollo 10 ?

Apollo 10
Le module de commande « Charlie Brown » de la mission Apollo 10 photographié depuis le module lunaire « Snoopy » après leur séparation, le 22 mai 1969 -- Crédit : NASA

En évoquant une « étrange musique » entendue par les astronautes de la mission Apollo 10 alors qu’ils survolaient la face cachée de la Lune, l’émission Les dossiers inexpliqués de la NASA de Science Channel a créé un emballement médiatique où fusent les spéculations sur la nature de ce son. Qu’en est-il vraiment ?

La dernière émission Les dossiers inexpliqués de la NASA (Nasa’s unexplained files, en anglais) diffusée sur la chaine américaine Science Channel, ce dimanche 21 février, est en train de connaitre un vibrant retentissement dans le monde entier. Les réseaux sociaux bruissent en effet de cette anecdote rapportée quant à une « étrange musique » qu’aurait entendue l’équipage d’Apollo 10, lors du survol de la face cachée de la Lune.

En réalité, ce qui pourrait paraître être un scoop ou un secret bien gardé par la NASA depuis presque cinq décennies est manifestement connu depuis de nombreuses années. Face à l’emballement médiatique et aux spéculations sur ce son qualifié de « musique de l’espace » (« outer-space-type music ») – certains y voient une musique d’origine extraterrestre – par Eugene Cernan, l’un des trois membres de l’équipage, l’agence spatiale américaine a réagi en rappelant que la retranscription par écrit des conversations de l’équipage est disponible pour le public depuis 1973 et que l’enregistrement audio original (à écouter ici) a été déposé sur un internet en 2012 – et la retranscription en 2008 (disponible ici, 264 pages).

Beaucoup de bruit pour rien ?

Deux mois avant Apollo 11 qui a vu pour la première fois de l’histoire, le 20 juillet 1969, des êtres humains foulaient la surface d’un autre astre que la Terre, en l’occurrence la Lune, Apollo 10 était une mission de répétition et de reconnaissance pour préparer le futur alunissage dans la mer de la Tranquillité. À bord du module lunaire surnommé « Snoopy » qui descendit jusqu’à 15,6 km du sol de notre satellite, les astronautes Thomas Stafford et Eugene Cernan. Leur collègue John Young pilotait, quant à lui, « Charlie Brown », le module de commande.

C’est quand ils passèrent du côté de la face cachée de la Lune, alors que les communications avec Houston étaient suspendues, que les astronautes entendirent une heure durant, cette « étrange musique ». Enfin, plutôt qu’une mélodie pour « une rencontre du troisième type », il s’agit surtout d’un son, d’un sifflement presque strident et entêtant qu’on entend. Les trois hommes qui en ont discuté entre eux se sont demandé s’ils devaient en aviser le centre de commandement sur Terre. Craignant cependant de ne pas être pris au sérieux et qu’on ne fasse plus appel à eux par la suite, ils ont préféré ne rien dire à ce sujet. Bien que la liaison avec Houston était coupée, les responsables furent malgré tout instruits à leurs retours de leur conversation qui a été enregistrée par le DSEA (Data Storage Equipment Assembly).

Des interférences radio plus que des extraterrestres

« Je ne me souviens pas que cet incident m’est excité assez pour le prendre au sérieux, a déclaré ce lundi, le pilote du module lunaire aujourd’hui âgé de 82 ans, Gene Cernan. C’était probablement juste une interférence radio. Si nous avions pensé que c’était autre chose que ça, nous en aurions informé tout le monde après le vol. Nous n’avons jamais pensé à autre chose. »

Michael Collins, qui est resté en orbite autour de notre satellite pendant que Neil Armstrong et Buzz Aldrin faisaient leurs premiers pas sur la Lune a aussi entendu ce bruit, un « woo-woo étrange ». Comme il avait été averti auparavant, il n’en finit pas grand cas. « Heureusement les techniciens radio (plutôt que les fans d’OVNI) avaient une explication toute prête pour ça, raconte-t-il dans son livre Flying to the moon, c’était des interférences entre les bandes de très hautes fréquences du module lunaire et du module de commande. »

Les trois membres de l’équipage d’Apollo 10 partis le 20 mai 1969 (de gauche à droite) : Eugene Cernan, Thomas Stafford et John Young

Les trois membres de l’équipage d’Apollo 10 partis le 20 mai 1969 (de gauche à droite) : Eugene Cernan, Thomas Stafford et John Young

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2016 Xavier Demeersman

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *