Révélations sur la supernova RCW 86

Restes de la supernova RCW 86
Restes de la supernova RCW 86

Une équipe d’astrophysiciens vient d’éclaircir le mystère vieux de 50 ans qui entourait la supernova RCW 86.

RCW 86 sont les restes d’une supernova qui a explosé en l’an 185 après Jésus Christ. Evoquée dans les chroniques chinoises de cette époque comme « une invité céleste » qui brilla durant 8 mois (!), elle demeure à ce jour le plus ancien témoignage connu et retranscrit d’une supernova. Quand les astronomes (re-)découvrirent ce qu’il en reste, quelques dix-huit siècles plus tard, ils furent plutôt stupéfaits, et pour le moins sceptique quant au lien de cette vaste coquille avec l’explosion de l’étoile dans l’antiquité. L’enveloppe résiduelle leur apparaissait beaucoup trop grande (86 années-lumière !) en considérant la date de l’évenèment (relativement récente à l’échelle cosmique).

Les observations dans le rayonnement infrarouge réalisées avec les télescope spatiaux Spitzer et WISE et associées à celles de XMM-Newton et Chandra (rayonnement x) ont révélées l’existence d’une coquille de gaz et de poussières, probablement expulsées par un naine blanche. Une étoile équivalente à notre Soleil finissait, vraisemblablement, ses vieux jours. Son coeur s’est considérablement contracté en une dense et très chaude naine blanche … Mais pas une supernova. Le scénario le plus probable suggère qu’une seconde étoile s’était alors rapproché et fut vampirisée, cannibalisée par la première. Les conditions nouvelles ont conduit à l’explosion de l’étoile, une supernova de type Ia. Le nuage de débris a pu se propager rapidement par la suite, le souffle de la naine blanche ayant « fait un peu le ménage » dans cet environnement.

A présent, les chercheurs ne doutent plus que le nuage de débris en expansion nommé RCW 86 soit l’étoile invitée dont les chinois rendirent compte en 185. Distante de 8 000 années-lumière, l’explosion de l’étoile fut donc visible durant 8 mois dans la constellation du Compas.

Afficher et télécharger l’image en haute résolution.

Source : NASA.

Crédit photo : NASA/ESA/JPL-Caltech/UCLA/CXC/SAO.

Tags from the story
, , , ,
More from X. Demeersman

Une tempête solaire enflamme la magnétosphère de Jupiter

Le télescope spatial Chandra a surpris l’interaction énergétique du vent solaire avec...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *