Red Dragon : SpaceX envisage d’envoyer une capsule sur Mars en 2018

Red Dragon sur Mars
Illustration de la capsule Red Dragon, Dragon 2, qui s’est posée sur Mars en douceur grâce à ses propulseurs, comme cela est prévu pour 2018. Le paysage alentour est celui du cratère Gale photographié par Curiosity — Crédit : SpaceX

SpaceX vient d’annoncer qu’elle envisage de poser une capsule Dragon 2 sur le sol de Mars en 2018, avec l’assistance technique de la Nasa. Même si celle-ci ne sera pas habitée, l’entreprise pose avec ce projet les premiers jalons d’une future « cité martienne » comme la rêve son dirigeant Elon Musk.

« Un avenir où l’humanité est partie pour explorer les étoiles est un avenir incroyablement enthousiasmant, et inspirant, et c’est ce que nous essayons d’aider à accomplir » avait déclaré au Wall Street Journal en 2011, le PDG de SpaceX, Elon Musk.

La première étape sur ce long chemin est le débarquement de l’Homme sur Mars. D’abord les premiers pas puis, progressivement, une colonisation. C’est un projet que notre espèce caresse depuis plusieurs décennies et qui est désormais en passe de devenir une réalité.

En effet, en prélude à cette nouvelle aventure humaine – à l’horizon 2030 pour la Nasa – l’entreprise du célèbre milliardaire américain a annoncé ce mercredi 27 avril qu’elle prévoit de faire atterrir en douceur une capsule Dragon 2 sur la Planète rouge dès 2018 : « Dragon 2 est conçu pour pouvoir se poser partout dans le système solaire et la mission “Red Dragon” sur Mars sera le premier vol d’essai », a-t-il tweeté.

Ce sera la première mission privée à se poser sur Mars.

SpaceX a passé un accord avec l’agence spatiale américaine qui a déjà déposé avec succès des robots à la surface de notre voisine (rappelons que Curiosity pèse une tonne) pour une assistance technique. La Nasa ne participera pas au financement du projet. Pour l’instant, il n’a pas été précisé quels types d’instruments scientifiques seront embarqués.

Pour ce qui est d’embarqué un équipage, à l’instar de la version 1 – dans la banlieue terrestre (ISS) – pour 2017, il faudra attendre un peu plus. « Je ne recommanderais pas d’y transporter des astronautes au-delà de la région Terre-Lune, car ce ne serait pas très drôle pour des voyages plus longs, a aussi tweeté l’entrepreneur. La taille de l’habitacle équivalant celle d’un 4X4 ».

SpaceX nous donne rendez-vous dans 5 mois au Congrès astronautique international qui se tiendra à Guadalajara au Mexique du 26 au 30 septembre pour nous en dire plus sur ce projet de colonisation de Mars qui n’est pas sans évoquer les installations pionnières (modules d’habitations, de communications, de sciences, etc.) vues dans le film Seul sur Mars.

Test d’atterrissage de la capsule Dragon
Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2016 Xavier Demeersman
Tags from the story
, , ,
More from X. Demeersman

Découverte de mini-Neptune

De même masse que la Terre, mais de dimension 60 % plus élevée,...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *