Première observation de l’atmosphère d’une super-Terre

Les premières observations de l'atmosphère de la super-Terre GJ 1214b supposent un monde plus ou moins entièrement recouvert de vapeur d'eau à 40 années-lumière de nous !
Atmopshère d'une super-Terre
Première étude de l'atmosphère d'une super-Terre

Les premières observations de l’atmosphère de la super-Terre GJ 1214b supposent un monde plus ou moins entièrement recouvert de vapeur d’eau à 40 années-lumière de nous !

Dans un article récent (2 décembre 2010) publié dans la revue scientifique Nature, un groupe d’astronomes a présenté ses travaux de recherche sur l’exoplanète GJ 1214b, laquelle est en orbite autour d’une étoile à environ 40 années-lumière de nous (autant dire une voisine à l’échelle de notre galaxie !). Les observations parlent d’une probable atmosphère composée de vapeur enveloppant cette super-Terre.

Les chercheurs ont guetté le passage – ou transit – de la planète devant son étoile afin d’obtenir des renseignements sur son atmosphère. C’est la première fois dans l’histoire récente de l’exo-planétologie. Il apparait que GJ 1214b, une super-Terre dont la masse est estimée à 6,5 fois celle de la Terre pour un rayon 2,6 fois supérieur, possède une atmosphère pauvre en hydrogène. Ce qui contredit le modèle d’une Neptune de taille réduite. Les astronomes avancent deux autres hypothèses. La première imagine une planète totalement enveloppée de vapeur d’eau, en quelque sorte une planète océan. La seconde hypothèse évoque une planète entourée d’un ciel très nuageux et recouverte de brouillards, à l’instar de Vénus et Titan.

Pour les départager, les chercheurs ont dores et déjà programmé des observations de la super-Terre dans d’autres longueurs d’onde infrarouge avec le télescope spatial Hubble.

L’exoplanète GJ 1214b a été découverte en 2009 (lire « Découverte d’une super-Terre avec une atmosphère ») autour d’une étoile de faible masse de la constellation d’Ophiuchus (Serpentaire). Située à 40 années-lumière de nous, la super-Terre ne met que 38 heures pour effectuer une révolution autour de son étoile, deux millions de kilomètres seulement les sépare. Nommée GJ 1214, elle est beaucoup moins brillante et chaude que notre Soleil. Si la Terre tournait autour d’elle (à la même distance que le Soleil soit 149 millions de kilomètres), nous la verrions 300 fois moins brillante que celui-ci !

En vidéo, passage de l’exoplanète GJ 1214b devant son étoile, propice à l’observation de son atmosphère.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=2e7_1ikiNxk&hd=1[/youtube]

Crédit photo : ESO/L. Calçada.

Tags from the story
, , , ,
More from X. Demeersman

Découverte du trou noir stellaire le plus distant

Au moyen du Very Large Telescope (VLT), des astronomes ont découvert un...
Read More

1 Comment

  • aprés l’article sur les découvertes des 54 terres potentielles de KEPLER et ses 1254 exoplanètes probables,on est sur la bonne voie pour prouver rapidement l’existence de la vie ailleurs que sur la terre!
    C’est trop fort!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *