Précisions sur l’astéroïde 2012 DA14

latest_2012DA14_shoulder_673

Précisions sur l’astéroïde 2012 DA14 qui frôlera la Terre dans la soirée du 15 février 2013. Comment l’observer ?

Il est rare qu’un astéroïde de type géocrosieur passe aussi prés de la surface de la Terre et cela, sans danger aucun !

2012 DA14 (découvert en février 2012) fait beaucoup parler de lui ces derniers jours. D’une taille estimée à 45 mètres (dans sa plus grande longueur), il s’approchera de la surface de notre planète bleue à environ 27 700 km (13 fois plus prés que la Lune). C’est en deçà de la flottille de satellites de communications et de météo qui sont en orbite géostationnaire à quelques 35 800 km d’altitude. Les autres satellites tels les télescopes spatiaux ou la Station Spatiale Internationale (ISS) qui nous survolent à plus de 400 km d’altitude n’ont absolument rien à craindre. Fort heureusement, cet astéroïde de dimension relativement modeste dont la masse est évaluée à 130 000 tonnes n’est pas sur une trajectoire de collision. Il ne représente donc pas une menace pour l’ensemble de la vie sur Terre !

asteroid 2012 DA14 en approche
Animation créée à partir de 3 images de l’astéroïde 2012 DA14 capturées à l’observatoire Faulkes Telescope South en Australie le 14 février 2013. La distance de l’astéroïde était alors de 748 000 km.

Illustration de l'astéroïde 2012 DA14 lors de son passage au plus près de la Terre, vendredi 15 février 2013
Illustration de l’astéroïde 2012 DA14 lors de son passage au plus près de la Terre, vendredi 15 février 2013

C’est ce 15 février 2013 à 19 h 24 TU (Temps Universel ; + 1 h en France métropolitaine) que 2012 DA14 survolera la surface terrestre au plus proche. Comme le montre le schéma et la vidéo ci-dessous, il survolera d’abord l’hémisphère sud puis se dirigera vers le nord à une vitesse de 7,8 km par seconde soit 28 000 km/h. (10 fois la vitesse d’une balle de fusil) ! Très peu lumineux de par sa taille, il ne sera pas visible à l’oeil nu et apparaîtra — au mieux — comme un petit point brillant de magnitude 7.4 dans un instrument (paire de jumelles, lunette, télescope). Rapide, il sera plutôt difficile de le suivre sans le perdre. Ce corps céleste de composition encore méconnue parcourra dans le ciel un degré (soit 2 fois la taille de la Pleine Lune) en l’espace d’une minute. Il devrait donc traverser toute la voûte céleste en quelques heures.

2012da14rp36-full

Il semble que les observateurs situés en Australie et Indonésie sont privilégiés. Toutefois en Europe occidentale et donc en France métropolitaine, son observation est envisageable après 21 h.

Selon les chercheurs, cet astéroïde découvert il y a un an a une période orbitale d’environ 368 jours. Celle-ci devrait cependant être modifiée par ce rapprochement inédit et passée à 317 jours. Il quitterait alors la catégorie des astéroïdes dits “Apollon” (orbite supérieure à un an) pour celle de “Aten” !

Selon votre position sur Terre, 2012 DA14 empruntera divers chemins dans le ciel. Pour connaitre les horaires de passage et sa trajectoire relativement à votre lieu d’observation, le mieux est de vous rendre sur le site spécialisé Heavens Above. Leur tableau indique l’heure du passage, la distance relative, la magnitude (luminosité) de l’objet et les constellations traversées. Un site, par ailleurs, très pratique pour qui veut observer le passage des satellites.

☛ A l’occasion de l’événement, la NASA vous donne rendez-vous sur sa chaine TV (internet). Accès possible aussi sur le site ustream.

☛ La NASA ouvre un autre canal ustream pour proposer durant 3 heures des images transmises depuis un télescope de Marshall Space Flight Center (Huntsville, Alabama). Il sera possible aussi de poser des questions aux scientifiques sur Twitter.

Images, vidéos et FAQ de la NASA au sujet du survol de l’astéroïde.

Lire aussi l’article du CNES.

Crédit photo : NASA.

Tags from the story
, ,
More from X. Demeersman

Collision d’exocomètes autour de l’étoile Beta Pictoris

Observé par ALMA, la très jeune étoile Beta Pictoris arbore des traces...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *