Poussières dans la Voie Lactée observées par le télescope Herschel

Poussières dans la Voie Lactée
Poussières dans la Voie Lactée

Tout ce que l’on peut voir sur l’image ci-dessus, apparait d’ordinaire sombre, noir, opaque. Des milliards de poussières infimes, éparpillées dans la Voie Lactée. Les caméras du télescope spatial Herschel (Spectral and Photometric Imaging REceiver et Photoconductor Array Camera and Spectrometer) offrent un aperçu – très rare – de ces structure qui, peu à peu, formeront des étoiles. Exposées à un froid intense, presque le zéro absolu, des filaments de matière émergent. Observés dans l’infrarouge submillimétrique, on peut voir en rouge les particules les plus froides et en bleu celles qui sont un petit peu moins froides. Nous sommes à la genèse des grands nuages moléculaires. Notre galaxie regorge de zones analogues et montre une fécondité importante.

Grâce aux données du télescope Herschel, les astronomes ont pu effectuer des mesures de la masse, des températures et aussi de la composition de ces parties observées. Ce qui est impossible à obtenir depuis la Terre. Jamais il n’y eut autant de détails de ces formations lointaines cachées à des milliers d’années-lumière, dans de nombreux recoins de la Voie Lactée.

Télécharger l’image en haute-résolution (0,8 Mb).

Crédit photo : ESA and the SPIRE & PACS consortia.

Tags from the story
, , ,
More from X. Demeersman

La nébuleuse Omega observée par le NTT de l’ESO

L’été est une période favorable pour observer la Voie Lactée et la...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *