Portraits des amas globulaires M68 et M107 par Hubble

A Ten Billion Year Stellar Dance
La belle « fourmilière d’étoiles » de l’amas globulaire Messier 68

Hubble livre deux portraits en haute résolution des amas globulaires Messier 68 et 107.

Notre galaxie nommée la Voie Lactée, peuplée de milliards d’étoiles, de gaz, de poussières et même d’une matière indicible qualifiée de matière noire ou sombre (“dark matter”), est entourée de plusieurs dizaines d’amas globulaires. A ce jour, les astronomes en connaissent environ 150. Tous renferment des dizaines voire des centaines de milliers d’étoiles dans des volumes relativement petits. Ces belles et importantes concentrations d’étoiles se promènent sur le pourtour de notre galaxie, dans sa proche banlieue.

On peut admirer ci-dessus un portrait de l’amas globulaire Messier 68 (M68), visible dans la constellation de l’Hydre à environ de 33 000 années-lumières d’Hubble — qui l’a photographié — et de nos télescopes. Cette lumineuse “fourmilière d’étoiles, s’étale sur une dizaine d’années-lumière. A l’instar de ses congénères, la population stellaire est âgée de 10 à 12 milliards d’années (soit plus du double de l’âge de notre Soleil !). L’ensemble de ces étoiles concentrées en amas sont très pauvres en éléments lourds comme le carbone, l’oxygène ou le fer (…). A l’époque de leurs formations, l’Univers en contenait encore peu. En revanche, le Soleil formé plus tard (il y a 4,6 milliards d’années), en possède d’avantage.

Ci-dessous, autre portrait de concentration très dense d’étoiles : l’amas globulaire Messier 107 (M107) distant de 20 000 années-lumière. Il est observable dans la direction de Ophiuchus (Serpentaire et le Serpent), vaste constellation qui surplombe, en ces belles soirées d’été, le Scorpion.

m107
Danse d’étoiles dans le très dense amas Messier 107

La saison est très favorable à l’observation au télescope voire même, pour certains, dans une paire de jumelles de plusieurs amas globulaire remarquables. Le plus célèbre d’entre eux car l’un des plus beaux et facile à ciblé est Messier 13 (M13), le “grand amas d’Hercule”, visible au sein de la constellation d’Hercule. Le sagittaire, plus proche de l’horizon, en cache de très beau aussi.

Afficher et/ou télécharger l’amas M68 en très haute résolution (18 Mb). Version “zoomable”.

Afficher et/ou télécharger l’amas M107 en haute résolution (0,7 Mb).

Crédit photo : ESA/NASA/Hubble.

Tags from the story
,
More from X. Demeersman

Vidéos de l’astéroïde 2011 MD

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=LCN77UZ2RUo&hd=1 [/youtube] Florilège de vidéos de l’astéroïde 2011 MD qui a frôlé la Terre hier...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *