Plongeon d’une comète dans le Soleil et multiples régions solaires actives

CME and Comet
Plongeon de comète (cliquez pour voir la vidéo)

Comète suicidaire

Quelques heures après sa découverte par un astronome amateur (le 30 septembre), une comète inconnue s’est précipitée dans le Soleil. Le spectacle a été observé avec le coronographe Lacsco C2 installé sur la sonde spatiale SoHO.

C’est toujours impressionnant à voir. Ce n’est, bien sûr, pas la première fois que les astronomes observent une comète suicidaire. Elles sont nombreuses et la sonde spatiale d’observation solaire SoHO en a surpris plus de 2 000 en l’espace de 15 ans d’observation. En général, il s’agit de fragments errants de la comète de Kreutz qui s’échouent sur notre étoile.
Celle-ci (image animée ci-dessus) venait à peine d’être découverte quand elle fut capturée par le Soleil. Particulièrement brillante, elle se précipite dans le monstre brulant dont, évidemment, elle ne réchappera pas. De prime abord, elle apparait longue et plutôt de taille importante or comme tous ses congénères, c’est un vulgaire gros cailloux (quelques centaines de mètres, quelques km). Rappelons que le Soleil, étoile pourtant banale, a un diamètre de 1,4 millions de km ! Autrement dit, la chute d’une comète est comparable à une goutte d’eau versée dans l’océan …

Contrairement aux apparences, l’éjection de masses coronales (CME) qui survient à l’opposé du point d’impact de la comète, quelques instants après n’a rien avoir avec celle-ci. Une pure coïncidence, soulignent les spécialistes, comme cela a déjà pu se produire.

En vidéo, ci-dessous, la même scéne, mêmes acteurs mais photographiés cette fois par le couple de sonde spatiale STEREO A & B.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=6nbTfo0s5ik&feature=player_embedded[/youtube]

Double éruption solaire

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=j1VNe-4Ka-M[/youtube]

Publiée sur le site Spaceweather, cette vidéo révèle la forte activité qui règne – et ébroue – notre Soleil en ce moment. La tache solaire 1302, plusieurs fois évoquée ces derniers jours, a encore frappée avec une éruption d’intensité modérée. A peu près au même moment la tache 1305 qui ne cesse de croître a été le foyer d’une éruption de magnitude équivalente.

Capturé par les caméras de la sonde spatiale SDO, les deux éruptions ont libéré des éjections de masses coronales (CME) relativement lente. Deux flashs qui, toutefois, secouent la surface solaire. L’éruption centrale, émergeant de la région active AR 1305 prend la direction de la Terre. Les spécialistes estiment qu’elle devrait atteindre notre magnétosphère le 4 ou 5 octobre et provoquer des aurores principalement dans les régions polaires.

Tags from the story
, , , , , ,
More from X. Demeersman

La galaxie M 101 observée par les télescopes Hubble, Chandra et Spitzer

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=rp-DdCYfUeU[/youtube]
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *