Photos et vidéos de l’éclipse hybride du Soleil du 3 novembre

L'éclipse au lever du jour photographiée en Caroline du Nord par Jean-François Gout

L’éclipse au lever du jour photographiée en Caroline du Nord par Jean-François Gout

Images de la rare éclipse hybride du Soleil qui s’est produite le 3 novembre 2013 entre l’Amérique du nord et du sud et le centre du continent africain.

Ce dimanche 3 novembre 2013, une petite partie du monde de part et d’autre de l’océan atlantique, centré sur les tropiques, a pu assistée à une éclipse hybride du Soleil ! Elle est qualifiée d’hybride car les premiers observateurs situés au large de la Floride ont d’abord découvert un “anneau de feu” au lever du Soleil. Soit une éclipse annulaire, hélas de très courte durée : 4 secondes réservée à quelques rares personnes présentent sur les lieux, en pleine mer ! Plus tard, en direction de l’est et du continent africain, l’astre du jour était alors intégralement masqué par la Lune.

Carte de l'éclipse hybride du soleil

Voir aussi la carte de Xavier Jubier ici

En orbite elliptique autour de la Terre, il arrive qu’au moment d’une éclipse (Nouvelle Lune alignée avec le Soleil) notre satellite naturel pourtant 400 fois plus petit et 400 fois plus proche que notre étoile, soit un petit peu plus prés ou un petit plus éloigné. Dans le cas de l’événement du 3 novembre, les deux configurations se sont conjuguées avec la rotondité de la Terre.

Le maximum de l’éclipse s’est produit au large des côtes du Liberia à 12h47 TU (13h47 en France métropolitaine) et n’a duré que 1 minute et 40 secondes alors que l’astre solaire était au plus haut dans le ciel. Une heure plus tard, après avoir survolée le golfe du gabon, l’ombre de la Lune pénétrait dans le pays éponyme gratifiant les observateurs d’une éclipse totale d’un peu plus d’une minute seulement. Pour les habitants de sa capitale Libreville, le Soleil était grignoté à 98,1 %. La ligne de totalité (voir carte) continue sa traversée de l’Afrique centrale, plongeant dans une relative obscurité — de plus en plus courte — le Congo (la totalité dure 53 secondes), la République démocratique du Congo, l’Ouganda, le Kenya puis l’Ethiopie. Dans cette région, l’éclipse totale ne dure plus que 7 secondes. Quand enfin le phénomène se produit en Somalie, l’heure vient pour le Soleil de se coucher masqué alors durant une seule petite seconde ! Non loin de là, en direction du sud, les guetteurs situés sur les îles de la Réunion ou de Madagascar fut partielle.

Bien qu’éloignés de la ligne de totalité, nombreux furent celles et ceux à contempler un soleil levant partiellement croqué. De New York à Caracas, de Cuba à la Guadeloupe, de la Martinique (65 %) à la Guyane (40 %). Il fut même possible d’entrevoir une minuscule portion (2 à 3 %) du Soleil grignoté par la Lune dans l’extrême sud-ouest de la France et le sud de la Corse.

Quelques satellites étaient très bien placé (sans aucun problème météo) pour suivre l’événement. Tel Proba-2 de l’agence spatiale européens (ESA) sur la vidéo ci-dessus.

PORTFOLIO

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2013 Xavier Demeersman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *