La comète PanSTARRS et sa chevelure hirsute photographiée par le satellite Stereo B

La queue panachée de la comète PanSTARRS
La queue panachée de la comète PanSTARRS
La queue hérissée de la comète PanSTARRS photographiée par le satellite Stereo B et, toujours en lien avec notre Soleil, une éjection de masse coronale qui a provoquée de superbes aurores polaires pour le jour de la Saint Patrick ! Pour ceux qui ont la chance d’avoir un beau ciel dégagé en direction de l’ouest, la comète PanSTARRS est repérable dans une paire de jumelles ces jours-ci : timide lueur à rechercher dans les dégradés du ciel crépusculaire …

Vu de l’espace, le spectacle est très différent. En témoigne la vidéo ci-dessus crée à partir des images capturées par le satellite d’observation solaire Stereo B (Solar Terrestrial Relations Observatory) entre le 10 et le 15 mars 2013. Le Soleil se devine hors champ, à gauche. Les panaches blancs sont des éjections de masses coronales ― Coronal Mass Ejections (CME) ― dispersées dans l’espace interplanétaire. La Terre, par ailleurs gros point visible à droite de l’image, n’échappe pas aux déferlantes quand elles se précipitent dans notre direction. Au centre, impossible de manquer la petite comète PanSTARRSet sa longue chevelure qui fulmine, “éclaboussant » l’espace des débris de son écorce de glace et de poussières. Un corps minuscule qui se fraie un chemin dans les turbulences solaires …

PanSTARRS_Triptych_Small

Les images sont trompeuses et la réalité moins éloquente : d’un côté, une étoile de 1,4 million de km, de l’autre, la Terre, une planète tellurique de 12 742 km de diamètre et, au centre, cet objet en apparence gigantesque, très lumineux et étendu dont la source est un noyau de seulement 1 km de longueur ! Les trois protagonistes ne sont pas, bien sûr, sur le même plan et la position du satellite Stereo B offre un point de vue saisissant. Déferlante d’aurores polaires le 17 mars Le 15 mars vers 6h TU, la région solaire active AR 1692 (tache solaire) éructa une remarquable CME en direction de notre planète, comme on peut le découvrir sur les images ci-dessous capturées par le satellite d’observation solaire SoHO.

CME du 15 mars 2013 photographiée par SoHO (le Soleil est masqué)
Les particules se précipitèrent à une vitesse estimée à 900 km/s. sur la magnétosphère terrestre, produisant dans la foulée une éblouissante série d’aurores polaires. Beaucoup d’amateurs, photographes et curieux, situés aux “premières loges” dans ces régions (principalement aux hautes latitudes) profitèrent de ce spectacle magique !
Aurore boréale photographiée par Dennis Mammana
Aurore boréale photographiée par Dennis Mammana

Télécharger la vidéo de la comète PanSTARRS capturée par Stereo B, dans la résolution de votre choix ici. Crédit photo et vidéo : JPL/NASA/Stereo/GSFC/Dennis Mammana.

More from X. Demeersman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *