[Image du jour] : « Orionides » dans le ciel d’Argentine

Orionides photographiées par Luis Argerich
Orionides photographiées par Luis Argerich

Belles « Orionides » photographiées dans la campagne en Argentine lors du maximum de l’essaim météorique.

Lors de ses passages successifs, la célèbre comète de Halley a laissée derrière des milliards de petites particules, débris minuscules de roches et de glace qui errent depuis dans l’espace inter-planètaire … Nombres de ces petits grains sont à l’origine de la petite pluie d’étoiles filantes récentes les « Orionides ».
Même si son pic d’activité eut lieu le 21 octobre, il est possible d’en surprendre quelques-unes chaque nuit, jusqu’aux environs du 7 novembre. Place ensuite au pic des « Léonides » (taux horaire supérieur à 20 étoiles filantes !) vers le 15 novembre.

L’astronome et photographe argentin Luis Argerich a pu capturer dans ses filets deux météores en même temps, issus de l’essaim des « Orionides ». La trajectoire des deux « traits » lumineux trahit leur radient, dans la constellation d’Orion. Le grand chasseur vient de les décocher. Pour le voir, il faut regarder du côté du halo lumineux qui envahit l’horizon est. Les lumières de la capitale Buenos Aires n’a pas complètement noyé le Chasseur. Puisqu’on est dans l’hémisphère sud, on le voit plutôt la tête en bas.

A gauche, sous les deux étoiles filantes furtives, on reconnait le grand Taureau céleste et le magnifique essaim des Pléiades, astérisme qui concentre depuis des millénaires bien des légendes et le rôle de marqueur des saisons.

A voir : les photos de Luis Argerich, notamment la galerie des paysages nocturnes.

Via AAPOD.

Crédit photo : Luis Argerich.

Tags from the story
,
More from X. Demeersman

Faites votre choix pour l’une des prochaines images du télescope Hubble

Le télescope spatial Hubble vient de lancer une offre au grand public...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *