New Horizons est aux portes du royaume de Pluton

Illustration de Pluton
Illustration de Pluton et de son atmopshère
Le système Pluton-Charon
Le système Pluton-Charon

Pluton et Charon ne sont plus très loin. La sonde New Horizons qui sera la première à survoler la planète naine le 14 juillet prochain, offre des images de plus en plus détaillé de ces mondes lointains et encore énigmatiques.

Après une longue croisière dans l’espace interplanétaire qui a débuté en 2006, New Horizons arrive enfin aux portes du système Pluton-Charon, actuellement à plus de 4,5 milliards de km de la Terre… Le survol tant attendu de la planète naine, ex-neuvième planète du Système solaire, est programmé dans 10 jours, le 14 juillet. Progressant à une vitesse moyenne de 49 600 km/h (1,2 million de km par jour !), la sonde spatiale n’est maintenant plus qu’à 13 millions de km de son objectif.

Le télescope LORRI (Long-Range Reconnaissance Imager) nous fournit depuis plusieurs mois déjà des images de l’astre et de tous ses compagnons. Certes, les contours ne sont pas bien très définis du fait sa grande distance qui, bien sûr, n’a de cesse de diminuer. Les scientifiques veulent s’assurer bien sûr qu’il n’y pas d’obstacles majeurs qui puisse entraver son approche à moins de 14 000 km de la surface. En outre, ils ne cachent par leur impatience de découvrir ses paysages et ceux de Charon, d’un diamètre deux fois inférieur.

Pluton et Charon en couleur
Image composite prise en noir et blanc avec le télescope LORRI de New Horizons combinées à celles prises en couleur en basse résolution avec l’instrument Ralph. Elles ont été réalisées, les 25 et 27 juin. On remarque tout de suite des différences importantes de couleur entre les deux mondes. À gauche, nous voyons Pluton telle qu’elle se présentera aux yeux de NH lors du survol du 14 juillet prochain. La sphère blanche représente l’orientation de Pluton et la position de son équateur. C’est justement dans cette région qu’une longue tache sombre estimée à 480 km est observée

Le système (Pluton et Charon forment un système binaire) semble nous réserver quelques surprises. Sur les dernières images envoyées par New Horizons, ici dans une version composite qui nous la présente comme si nous étions sur place et pouvions la voir de nos propres yeux, des plaques sombres sont visibles le long de l’équateur du plus grand, Pluton. Quant à Charon, il apparait d’une couleur différente, plus sombre et tout aussi énigmatique.

Plus près de nous, Cérès arbore d’intrigants points blancs et brillants qui sont en voie de caractérisation, à présent, l’autre planète naine visitée cette année, Pluton-Charon nous invite à nous pencher sur leurs taches sombres.

« C’est un véritable puzzle, commente Alan Stern (Southwest Research Institute), responsable scientifique de la mission, nous ne savons ce que sont ces taches et nous ne pouvons pas attendre pour le découvrir ».

Les sept instruments embarqués sont tous en très bon état, ont informé la NASA et le JHUAPL qui pilotent la mission, et se préparent à effectuer leurs premières mesures et observations de ces mondes minuscules des confins du Système solaire.

pluton entre le 22 juin et le 1er juillet
Pluton, au fil de la progression de la sonde New Horizons qui vogue à 49 600 km/h ; images prises entre le 22 juin et le 1er juillet

Crédit photos : NASA, JHUAPL, SwRI, Björn Jónsson

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2015 Xavier Demeersman
Tags from the story
, , , ,
More from X. Demeersman

Nombreuses régions actives à la surface du Soleil

Ci-dessus, la photosphère solaire aujourd’hui. Les taches sont nombreuses a marqué la...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *