Maximum des Léonides prévu le 19 novembre

Les Léonides

Comme chaque année, à la mi-novembre, notre planète Terre entre dans une zone fortement peuplée des débris de la comète Tempel-Tuttle. C’est vers le 18 et le 19 novembre que la « pluie » d’étoiles filantes ou « meteor shower » s’annonce des plus importantes et, pourquoi pas, des plus étincelantes. Ça tombe bien, car la Lune sera quasiment absente ou alors d’une présence très discrète en fin de nuit pendant ce ballet ou chassé-croisé merveilleux. Certains prévoient plus 100 étoiles filantes par heure ! Ce qui n’est pas négligeable, alors fuyons les cités endormies pour une campagne noire illuminée par les éclairs spontanés de ces innombrables Léonides.
En attendant ce prévisible maximum, on peut d’ores et déjà en surprendre quelques-unes au cours des nuits qui le précèdent ou le suivent si tant est que le ciel ne soit pas encombré de nuages impromptus !

Crédit photo : George Varros.

Ci-dessous, schéma de la trajectoire de la Terre qui traverse ces jours-ci les nombreux nuages de poussière de la comète Tempel-Tuttle, lesquelles en tombant dans notre atmosphère crée ce qu’on appelle les Léonides, un des innombrables essaims d’étoiles filantes que rencontre notre planète chaque année. Le nom Léonides vient du fait que les « bolides » qui pénétrent notre atmosphère semble surgir de la constellation du Lion alors en train de se hisser au dessus de l’horizon est.

Le nuage de débris et de poussières des Léonides que travere la Terre

Crédit photo : NASA.

More from X. Demeersman

Voyager 1 : la NASA rallume avec succès des propulseurs éteints depuis 37 ans

Voyager 1, qui vient de fêter les 40 ans de son lancement,...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *